La grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg a le «cœur qui saigne» pour l’Afghanistan

La grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg a suivi de près l’actualité et les événements qui se sont déroulés ces derniers jours en Afghanistan. Quelques minutes avant la prise de Kaboul par les Talibans, l’épouse du chef d’État luxembourgeois a partagé publiquement son désarroi et sa tristesse face à la situation, en particulier concernant l’avenir des femmes dans le pays.

Lire aussi : Maria Teresa de Luxembourg apporte son soutien au lancement d’une appli d’aide aux victimes de violences domestiques

La grande-duchesse de Luxembourg est impliquée dans le combat des femmes afghanes

La grande-duchesse Maria Teresa a envoyé un message public à Chékéba Hachemi, première femme afghane à avoir été diplomate et fondatrice de l’association Afghanistan Libre. L’épouse du grand-duc Henri a contribué à la réalisation de deux projets de l’association, l’un aidait les jeunes femmes à passer leur concours d’entrée à l’université, l’autre au développement d’une coopérative de couturières.

Très impliquée dans la cause des femmes dans le monde, la grande-duchesse Maria Teresa ne pouvait être qu’émue hier en apprenant que les Talibans s’étaient emparés de la capitale afghane. Ce 15 août 2021, le président Ashraf Ghani a fui l’Afghanistan, laissant son palais présidentiel inoccupé. Il a été investi quelques heures plus tard par les Talibans. L’avenir des femmes afghanes préoccupe les observateurs du monde entier, craignant un retour à des conditions de vie semblables à celles d’avant 2001.

La grande-duchesse Maria Teresa est très touchée par la prise de l’Afghanistan par les Talibans et avait déjà envoyé un message vidéo de soutien à Afghanistan Libre, il y a quelques mois (Photo : Capture vidéo Maison du Grand-Duc/François Mourasse/Editorial Fair Use)

Lire aussi : Maria Teresa de Luxembourg au prix Femme d’influence 2019 à Paris

La prise de Kaboul par les Talibans bouleverse Maria Teresa de Luxembourg

La grande-duchesse Maria Teresa été bouleversée en pensant à sa «si chère et extraordinaire amie», Chékéba Hachemi. «Mes pensées les plus émues et endolories face au drame que vivent les Afghanes et les Afghans en ces moments terribles. Mon coeur saigne avec vous», a déclaré la grande-duchesse de Luxembourg. «Des milliers de femmes et de petites filles sont en train d’être enlevées et tuées en Afghanistan. Un drame atroce ! Mon cœur est brisé… », écrit la grande-duchesse de Luxembourg sur ses réseaux sociaux personnels.

Au mois de mai, alors que l’annonce du retrait des forces américaines de l’Afghanistan prédisait une avancée des Talibans, la grande-duchesse Maria Teresa avait déjà envoyé un message de soutien à Afghanistan Libre, qui célébrait son 25e anniversaire. Maria Teresa avait terminé son message vidéo très émue, la gorge nouée, visiblement très affectée par la situation des femmes dans ce pays.

«Votre combat est également le mien depuis de nombreuses années. L’éducation des jeunes filles et l’autonomie des femmes par la création d’entreprise», avait déclaré la Grande-Duchesse dans son message. Elle affirme se battre pour «un monde meilleur, où les femmes ont la place si importante qui leur revient dans la société. Dans le contexte actuel en Afghanistan, je voulais vous dire spécialement aujourd’hui, à quel point je suis avec vous. Je continue à soutenir toutes les jeunes filles et les femmes afghanes».

L’association Afghanistan Libre avait été très touchée par le message vidéo de la grande-duchesse de Luxembourg et lui avait répondu : «Merci d’être toujours au plus près des causes qui n’intéressent plus personne! Merci d’être d’une fidélité sans faille avec tous vos combats pour les femmes».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr