Greta Thunberg et Pierre Casiraghi sont arrivés à New York en voilier

Ils étaient partis à 15 heures GMT le 14 août dernier, ils viennent d’arriver au large de New York, aujourd’hui 28 août, quasiment à la même heure. Après 14 jours de périple, Greta Thunberg, 16 ans, accompagnée de son papa, est arrivée saine et sauve avec Pierre Casiraghi et son associé, le skipper Boris Hermann. La jeune militante suédoise doit s’exprimer lors d’une conférence organisée le 23 septembre prochain à New York. Elle avait accepté d’y participer à condition qu’elle puisse s’y rendre sans émettre de dioxyde de carbone. Le fils de la princesse Caroline de Hanovre, Pierre Casiraghi, avait alors proposé son aide en mettant à sa disposition son voilier, le Malizia II, qui est actuellement le bateau le monde polluant au monde.

Le Malizia II de Pierre Casiraghi est arrivé à New York avec Greta Thunberg

La traversée n’a pas été de tout repos pour la militante qui n’est pas habituée à vivre plusieurs semaines sur un voilier de course. Le moteur, qui est obligatoire pour respecter les règles de sécurité, était plombé et ne pouvait être actionné qu’en cas d’urgence. « Je mange et je dors bien. Je n’ai pas le mal de mer pour le moment », écrit Greta sur Twitter, après 4 jours en mer. « La vie sur Malizia II est comme faire du camping sur une montagne russe ». Tout au long de leur voyage, l’équipe a régulièrement posté des photos et des vidéos sur Instagram et Twitter.

« Nous avons mis l’encre à Coney Island, passé les douanes et les contrôles des frontières. On devrait amarrer dans la marina de North Cove au plus tôt à 14h45 », explique Greta sur Instagram pour annoncer la fin de son voyage.

Fin d’un long périple pour le fils de la princesse Caroline

Pierre Casiraghi, soucieux de l’environnement, s’est associé à la Fondation pour l’environnement du prince Albert II de Monaco, qui porte le nom de son oncle. Également, Malizia II s’est engagé à fournir des données scientifiques, avec son programme My Ocean Challenge. Les capteurs de CO2 ont servi à enregistrer les taux de dioxyde de carbone dans l’océan et les données seront envoyées à des instituts scientifiques en Allemagne. Pour le trajet, les sponsors – dont BMW – ont été retirés du bateau.

No Comments Yet

Leave a Reply