Guillaume de Luxembourg au vieux quartier Al Bastakiya de Dubaï et à l’Etihad Museum

Le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg a effectué une mission touristique à Dubaï. L’héritier du trône était aux Émirats arabes unis afin de visiter le pavillon luxembourgeois à l’Exposition universelle 2020. Lors du deuxième jour, Guillaume a visité de le musée Etihad et s’est baladé dans le quartier historique de Dubaï.

Lire aussi : Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima au pavillon néerlandais de l’Expo 2020 à Dubai

Visite du vieux quartier Al Bastakiya

Après avoir visité le pavillon luxembourgeois de l’Expo 2020 en présence du prince héritier Hamdan de Dubaï, la deuxième journée de visite du grand-duc héritier Guillaume s’est voulue plus touristique. Lors de cette mission touristique dans l’émirat de Dubaï, le prince Guillaume était accompagné du ministre des Classes moyennes et du Tourisme, Lex Delles.

La deuxième journée a débuté par une balade à Al Bastakiya, aussi appelé le quartier historique d’Al Fahidi. La ville d’Al Bastakiya a été principalement construite par les riches marchands persans attirés par les opportunités commerciales de Dubaï, vers 1890. Bastakiya tire son nom de la ville iranienne de Bastak. En 1980, la moitié du quartier a été rasée pour y construire des buildings. En 1989, la municipalité souhaitait réserver le même sort à l’autre moitié du vieux quartier. Notamment grâce aux pressions du prince Charles du Royaume-Uni, qui a visité les lieux fin cette année-là, le projet a été abandonné.

(Photo : Wikimedia Commons)

La Cour grand-ducale raconte que le prince Guillaume et le ministre du Tourisme ont «parcouru les allées et ruelles étroites qui tranchent avec l’agitation de la ville moderne», après quoi ils se sont rendu à l’Ismaili Centre. Ce centre inauguré en 2008 appartient au réseau de l’Aga Khan. Le prince Aga Khan est le chef des Ismaéliens. «Niché dans un palais aux charmes orientaux», le centre «symbolise la tolérance, la pluralité religieuse et les échanges culturels. Le centre valorise aussi l’éducation et accueille plus de 200 enfants pour des activités préscolaires».

Réunions politiques et visite de l’Etihad Museum

Après le déjeuner, le fils ainé du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa a participé à une réunion bilatérale en présence du ministre de l’Économie, du Secrétaire d’État pour le commerce extérieur et du Secrétaire d’État à l’Entrepreneuriat et aux PME locaux. «Les discussions ont porté sur le renforcement de la collaboration entre les Émirats Arabes Unis (EAU) et le Luxembourg en matière de PME, de l’économie circulaire et de la finance verte».

Le musée Etihad retrace l’histoire des Émirats arabes unis (Photo : Wikimedia Commons)

La deuxième journée de la mission touristique du grand-duc héritier Guillaume s’est terminée à l’Etihad Museum. Ce musée inauguré en décembre 2016 raconte de manière interactive l’histoire de la naissance des Émirats arabes unis. La toute première constitution du pays est notamment exposée au musée Etihad.

Six émirats ont pris leur indépendance du Royaume-Uni en décembre 1971, formant ensemble les Émirats arabes unis. Quelques mois plus tard, un septième émirat, celui de Ras Al-Khaimah a rejoint l’union. Les émirats d’Abou Dhabi et de Dubaï sont les deux plus peuplés, et celui d’Abou Dhabi est aussi le plus vaste. Son territoire représente 87% de tout le pays.

La toute première constitution signée par les six émirs en 1971 (Photo : Wikimedia Commons)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr