Pas d’immunité pour la princesse Astrid flashée à 120 km/h

Fin du mois d’octobre, la princesse Astrid a été flashée à Awans, en province de Liège. La sœur du roi Philippe ne bénéficiera pas d’immunité, précise la presse belge, et payera son amende de 125 euros.

Lire aussi : Le roi Willem-Alexander arrive en voiture à hydrogène à un symposium sur les nouvelles énergies

La princesse Astrid en excès de vitesse dans sa Mercedes

Le quotidien local La Meuse révèle que la voiture de la princesse Astrid de Belgique a été flashée à 120 km/h au lieu de 90 km/h sur l’A3 à hauteur d’Awans, en direction de Bruxelles, le 24 octobre 2021. La vitesse recalculée à 112 km/h lui vaudra une amende de 125 euros.

La princesse Astrid n’est pas coutumière des excès de vitesse. Heureusement pour elle, il n’y aurait pas de circonstances aggravantes. Les circonstances aggravantes les plus courantes qui peuvent faire augmenter l’amende sont les mauvaises conditions climatiques ou une infraction dans une zone en travaux.

L’information a fait l’objet d’un reportage au journal télévisé de 13 heures, dans lequel on rappelle que la princesse devra s’acquitter de l’amende. La princesse Astrid, bien que membre active de la famille royale et récipiendaire d’une dotation, ne bénéficie d’aucune immunité. Le seul à bénéficier d’une immunité est le souverain, comme l’indique l’article 88 de la constitution belge : «La personne du Roi est inviolable» pour tout délit y compris en matière de roulage.

La princesse Astrid au salon de l’automobile à Bruxelles en 2017 (Photo : Danny Gys/Reporters/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Zara Tindall condamnée à un retrait de permis de 6 mois pour un excès de vitesse

Les ministres et les parlementaires bénéficient d’une semi-immunité. S’ils sont aussi protégés dans l’exercice de leurs fonctions, cette immunité peut être levée par un vote du parlement. Ils sont alors jugés au même titre que n’importe quel citoyen.

Le seul moyen pour la princesse Astrid d’échapper à son amende est de pouvoir prouver qu’elle ne conduisait pas ce jour-là la Mercedes immatriculée à son nom. La princesse Astrid peut contester sa contravention. Contester une infraction au code de la route n’est pas sans risque. Le Parquet n’est en effet pas tenu d’accepter la défense et peut quand même vous assigner et faire grimper l’addition.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr