Iñaki Urdangarin ne dort plus en prison

L’ancien duc de Palma de Majorque est exempté de séjour en prison. Iñaki Urdangarin peut dès cette semaine dormir chez sa mère, à Vitoria, dans le nord de l’Espagne. Grâce à sa bonne conduite et au programme de réhabilitation spécialement prévu pour les criminels financiers, l’époux de l’infante Cristina peut même voyager hors du territoire et travailler.

Lire aussi : Le neveu du roi d’Espagne débarque sur TikTok

L’époux de l’infante Cristina accède au régime ouvert de détention

Le médaillé olympique de handball Iñaki Urdangarin a passé toutes les étapes prévues par la loi concernant les remises de peine. Il avait été transféré il y a quelques mois dans la prison de Zaballa, un établissement pénitentiaire qui lui permettait déjà une semi-liberté. Il est également l’un des premiers à bénéficier du nouveau programme de réhabilitation spécialement prévu pour les criminels financiers. Son incarcération ferme avait débuté en juin 2018 dans une prison pour femmes, près de Madrid. Il a acquis au fur et à mesure différents assouplissements, lui permettant notamment de travailler et d’obtenir des congés pénitentiaires.

Iñaki Urdangarin photographié il y a quelques semaines alors qu’il se rendait au travail en journée (Photo : David Aguilar/Efe/ABACAPRESS.COM)

Condamné à 5 ans et 10 mois de prison pour l’affaire Nóos, il est depuis cette semaine dispensé de l’obligation de dormir en prison, selon des sources pénitentiaires qui ont été confirmées à Europa Press et relayées par Hola.

La commission de la prison de Zaballa a fait la demande de liberté conditionnelle du beau-frère du roi Felipe auprès du secrétariat général du ministère de l’Intérieur, qui a accordé la demande pour raison de bonne conduite, comme le prévoit la législation espagnole.

Depuis le mois de février, Iñaki Urdangarin avait rejoint le prison située à Álava, non loin de Bilbao, où il devait dormir tous les soirs du lundi au jeudi. En journée, il devait exercer un travail et les weekends il avait l’autorisation de dormir dans sa famille. À présent, il peut vivre en dehors de la prison, continuer son travail, avec l’obligation de se rendre une fois par semaine dans l’établissement pour confirmer sa présence. Il peut même quitter le territoire pour une raison professionnelle.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr