Camilla à la cérémonie de l’ordre de la Jarretière pour la première fois en tant que dame compagnon

Le Jour de la Jarretière, habituellement organisé chaque année, n’avait plus eu lieu depuis 2019, en raison de la crise sanitaire. Ce lundi 13 juin 2022, les membres de l’ordre de la Jarretière se sont à nouveau réunis à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Pour la duchesse de Cornouailles, il s’agissait de sa première cérémonie en tant que nouvelle dame compagnon de l’ordre.

Lire aussi : Détails et explications des médailles exposées aux funérailles du prince Philip

Le jour de la Jarretière a lieu pour la première fois depuis 2019

Depuis toujours, la chapelle Saint-Georges qui jouxte le château de Windsor accueille les chevaliers et dames de l’ordre de la Jarretière ainsi que leurs époux et épouses. Ils sont invités à participer à un office religieux qui marque le Jour de la Jarretière. Les membres de l’ordre, qui portent leur long manteau bleu et leur coiffe en plumes d’autruche, se réunissent une fois par an, puis sont invités à un lunch dans la salle Waterloo du château de Windsor. Durant la cérémonie, les nouveaux chevaliers et dames sont investis.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles au service de l’ordre de la Jarretière 2022 (Photo : Toby Melville/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Le très noble ordre de la Jarretière a été fondé le 23 avril 1348, jour de la Saint-Georges. Cet ordre fondé par Edouard III est le plus ancien ordre chevaleresque qui subsiste encore aujourd’hui. Son équivalent écossais est l’ordre du Chardon. Il a été inspiré par la légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde qui se réunissaient entre personnes nobles de cœur. L’ordre compte 24 membres, appelés des chevaliers compagnons. Il existe aussi des chevaliers compagnons surnuméraires. Ceux-ci sont des membres de la famille royale ainsi que des souverains étrangers.

Parmi les décors que portent les membres de l’ordre, il y a la plaque étoilée. Elle présente en son centre un écusson de la croix de saint Georges, cerclé par la jarretière sur laquelle est écrite la devise en vieux français «Honi soit qui mal y pense». La plaque est étoilée par huit pointes argentées. Le décor comprend aussi une véritable jarretière, qui est attachée à hauteur du genou gauche chez les hommes et au bras chez les femmes, car leur genou est caché par leur jupe. Les chevaliers et dames portent une épée et un couvre-chef en plumes d’autruche.

Comme dans la plupart des ordres, les membres les plus hauts gradés (dans le cas de l’ordre de la Jarretière il n’y a qu’un seul et unique grade) portent aussi un lourd collier. Les colliers sont rarement portés en dehors des cérémonies des ordres, à l’exception de quelques jours dans le calendrier qui sont connus comme les Jours du collier. Habituellement, le ruban, qui est une écharpe bleue dans le cas de l’ordre de la Jarretière, est le décor le plus porté lors des cérémonies protocolaires, en plus des différentes médailles et insignes.

Lire aussi : Le prince de Galles préside la cérémonie de l’ordre du Bain à Westminster

La duchesse de Cornouailles investie lors de la cérémonie annuelle de l’ordre de la Jarretière

La duchesse de Cornouailles fait partie des nouvelles dames compagnons. Son admission au sein de l’ordre a été annoncée dans la liste des honneurs du Nouvel An 2022. Ce lundi, elle assistait pour la première fois en tant que dame compagnon de l’ordre. Son investiture officielle réelle a eu lieu lors d’une audience privée avec la reine Elizabeth II le 1e juin. Lors de cette investiture privée, la reine lui a remis ses insignes.

Peu après la fondation de l’ordre de la Jarretière, et ce jusqu’en 1488, les femmes pouvaient intégrer l’ordre. En 1901, le roi Edouard VII fait entrer son épouse, la reine Alexandra dans l’ordre. Il s’agit de la première femme à faire son entrée dans l’ordre depuis 1488, à l’exception des reines souveraines. Par la suite, les rois suivants feront aussi entrer leur épouse dans l’ordre. En 1987, Elizabeth II modifie les statuts de l’ordre et les femmes entrent dans l’ordre, au même titre que les hommes, et non plus uniquement parmi les membres de la famille royale. Les femmes sont appelées dames compagnons de la Jarretière.

La duchesse de Cornouailles était déjà dame grand-croix de l’ordre royal de Victoria et elle est membre du Conseil privé de la Reine. En 2007, elle était entrée dans l’ordre de la famille royale de la reine Elizabeth II et en 2012, elle avait reçu la Médaille du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. Dans le reste du Commonwealth, elle est devenue compagnon de l’ordre de l’Étoile de Mélanésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le dernier membre de la famille royale à avoir intégré l’ordre dans la catégorie des chevaliers surnuméraires était le prince William en 2008. Le hasard fit qu’il était le 1000e chevalier de l’histoire. Les deux derniers rois étrangers à avoir été nommés sont le roi Felipe VI d’Espagne et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas, en 2017 et 2018. Deux autres nouveaux membres de la Jarretière ont été nommés dans la liste des honneurs de 2022. L’ancien Premier ministre Tony Blair devient chevalier de l’ordre de la Jarretière et la baronne Amos devient dame de l’ordre. Il y a actuellement 22 chevaliers et dames de l’ordre, ce qui laisse encore deux nominations possibles.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr