Jacques et Gabriella de Monaco mettent le feu à la barque de Sainte-Dévote

La tradition a été respectée cette année, une fois de plus, même si l’événement a été quelque peu aménagé afin de respecter également les consignes sanitaires en vigueur actuellement dans la Principauté. Les Monégasques ont pu comme chaque année, voir leur souverain, accompagné de son épouse et leurs deux enfants, embraser la barque échouée de Sainte-Dévote.

jacques gabriella et albert de monaco pour la sainte dévote le 26 janvier 2021
Tradition de Sainte-Dévote respectée dans les règles (Photo : Stephane Cardinale/Pool/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Jacques et Gabriella de Monaco : Leurs apparitions au balcon depuis leur naissance

Cérémonie de Sainte-Dévote respectée et adaptée aux consignes sanitaires

Le 27 janvier 304, une chrétienne corse du nom de Dévote, persécutée par Dioclétien, se serait échouée sur le rivage de Monaco. Plusieurs légendes existent à ce sujet, notamment une écrite par l’historiographe du prince souverain Honoré II au 17e siècle. On dit également que des voleurs se seraient emparés des reliques de Sainte-Dévote au Moyen-Âge. Ceux-ci auraient été rattrapés par la mer et on aurait mis feu à leur embarcation.

Sainte-Dévote, devenue sainte patronne de Monaco est célébrée chaque année le 27 janvier. Dès la veille au soir, le 26 janvier, la tradition veut que le prince souverain mette feu à la barque représentant celle de la sainte échouée, qui aurait trouvé refuge à Monaco pour échapper aux persécutions.

Les reliques de Sainte Dévote arrivent à Monaco sous le regard de la famille Grimaldi qui observent la cérémonie sur écran géant (Photo : Stephane Cardinale/Pool/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La merveilleuse carte de Noël d’Albert, Charlène, Jacques et Gabriella de Monaco pour 2020

Albert II, Charlène, Jacques et Gabriella embrasent la barque de Sainte Dévote

Comme l’année dernière, le prince souverain Albert II a confié la tâche de l’embrasement à ses enfants. C’est le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella qui ont pris des flambeaux pour embraser la barque de Sainte-Dévote, sous le regard attentif de leur maman, la princesse Charlène. Selon Monaco-Matin, la barque a pris plus de temps à se consumer que l’année précédente.

embrasement de la barque de sainte devote par la famille princière
Jacques, Gabriella et Albert II embrasent la barque avec leurs torches (Photo : Stephane Cardinale/Pool/ABACAPRESS.COM)

Bien que cette partie de la tradition ait été respectée, le programme a tout de même dû être aménagé. Par exemple, pas de ferveur populaire cette année. La cérémonie a été organisée en petit comité. « Les reliques de la sainte sont bien arrivées par la mer avant d’être bénies sur le parvis de l’église Sainte-Dévote. Un parvis déserté pour respecter les consignes sanitaires », explique Monaco-Matin. Cette partie de la cérémonie a été observée à distance par Albert et Charlène, qui suivaient les événements depuis le quai Albert 1e, via des écrans géants.

Gabriella Grimaldi embrase la barque de Sainte Dévote
La princessee Gabriella portait un ensemble rose, chapeau assorti, et petit sac en bandoulière argenté (Photo : Stephane Cardinale/Pool/ABACAPRESS.COM)
jacques et gabriella de monaco mettent le feu à l'embarcation de sainte dévote
Le prince héréditaire Jacques était tout de bleu vêtu, y compris son bonnet et son écharpe (Photo : Stephane Cardinale/Pool/ABACAPRESS.COM)

Une fois les reliques arrivées sur le rivage, les jumeaux d’Albert et Charlène les ont rejoints et ensemble ils se sont dirigés vers l’embarcation pour y mettre le feu. Habituellement, un magnifique feu d’artifice illumine le ciel monégasque, cette partie la célébration a dû être annulée pour respecter le couvre-feu fixé à 19 heures. Le 27 janvier, la messe pontificale aura bien lieu en la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco, rapporte le Podcast Journal.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed