Journée dans la nature pour le grand-duc Henri le long de la rivière Trëtterbaach

Le grand-duc Henri de Luxembourg a pris un bon bol d’air automnal ce jeudi 14 octobre, à Asselborn. Le souverain luxembourgeois s’est laissé guidé par la fondation «Natur & Ëmwelt», qui lui a fait découvrir la nature aux abords de la rivière Trëtterbaach.

Lire aussi : Le grand-duc Henri plante 20 arbres dans un verger pour ses 20 ans de règne

Balade dans un site luxembourgeois du Réseau Natura 2000

Le Réseau Natura 2000 est un réseau européen regroupant des sites terrestres et maritimes du continent, naturels ou semi-naturels, reconnus pour la diversité de leur faune et de leur flore. Le grand-duc de Luxembourg compte 66 sites reconnus par Natura 2000. Les alentours de la rivière Trëtterbaach sont inscrits et reconnus par le réseau européen.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Kary Barthelmey)

Le grand-duc Henri de Luxembourg s’est octroyé une balade dans la nature, accompagné par la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable. La promenade a débuté à Asselborn, où la fondation «Natur & Ëmwelt» leur a servi de guide. Le soleil automnal était radieux ce jour-là, permettant d’admirer au mieux la richesse de la biodiversité de la région. Le grand-duc Henri est particulier amateur de l’observation de la faune, habitué à assister au baguage des oiseaux. Natura 2000 est d’ailleurs une évolution d’une ancienne initiative de l’Union européenne, qui à ses débuts visait à mettre en place des mesures de protection des oiseaux.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Kary Barthelmey)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Kary Barthelmey)

Le chef d’État et sa ministre ont parcouru «le cours d’eau et ses environs au rythme des explications distillées par les personnes présentes en charge de la forêt et de la reforestation. Des informations ont ainsi été données sur l’évolution de la faune et de la flore dans la vallée, les entretiens et les projets à venir», explique la Maison du Grand-Duc.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Kary Barthelmey)

Durant cette balade, les avancées du projet d’agriculture durable «Léresmillen – Emeschbaach» ont été présentées au grand-duc Henri, qui prend régulièrement des nouvelles de cette initiative qui lui avait été présentée pour la première fois en 2010. Une présentation sur les conséquences du réchauffement climatique a également été donnée au souverain durant cette visite.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Kary Barthelmey)

C’est à la réserve «Breitwies» que s’est achevée cette promenade. Sur les lieux, le grand-duc Henri a pu entendre des précisions concernant la renaturisation de la rivière. La Cour grand-ducale explique qu’à présent les méandres de la rivières forment une zone alluviale, un environnement propice pour la chasse des cigognes noires.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr