Lady Gabriella Windsor va se marier avec Tom Kingston, un charmant vétéran très courtisé

La famille Windsor s’apprête déjà à célébrer son prochain mariage. Il y a un an, quasiment jour pour jour, le prince Harry et Meghan Markle se disaient oui. Lady Gabriella Windsor s’apprête à marier son prince charmant, le vétéran de 40 ans, devenu banquier, Tom Kingston. Leurs fiançailles avaient été annoncées au moins de novembre dernier. Ils viennent d’annoncer officiellement que leur mariage aura lieu au mois de mai à la Chapelle Saint-Georges, la chapelle privée attenant au château de Windsor, là où le prince Charles et Camilla se sont mariés mais aussi Harry et Meghan.

Lady Gabriella Windsor se marie avec Tom Kensington
Embed from Getty Images

La reine sera présente au mariage de Lady Windsor

Gabriella Windsor, surnommée Ella par ses proches n’a pas de devoirs de représentation et ses actions en public ne doivent pas être validées par la famille royale. Pourtant, Sa Majesté la reine, a confirmé sa présence à son mariage. Gabriella Windsor est le petite-cousine de la reine Elizabeth II et la reine l’a toujours considérée comme sa petite protégée. Elle est la fille du prince Michael de Kent, cousin germain de la reine. Michael de Kent est le petit-fils direct d’un souverain, George V, tout comme Elizabeth II. Quant à Gabriella Windsor, elle est actuellement 51e dans l’ordre de succession au trône britannique, mais elle sera bientôt relayé à la 52e place, dès la naissance de l’enfant du prince Harry et Meghan. Lady Gabriella et son frère aîné Lord Frederick sont anglicans, malgré la religion catholique de leur mère, la baronne Marie-Christine von Reibnitz. Le prince Michael de Kent et ses descendants avaient perdu le droit d’apparaitre dans l’ordre de succession à cause de ce mariage. En 2015, le changement de loi leur a permis de réintégrer l’ordre. Notons que la reine n’avait pas participé au mariage de Lord Frederick Windsor, pourtant le frère aîné de Lady Gabriella, considéré comme le vilain petit canard de la famille.

Embed from Getty Images

Qui est Tom Kensington ? Vétéran, croyant et charmeur

Il y a 15 ans, Tom Kingston travaillait dans la négociation d’otages à Bagdad. Il libérait des otages des mains des milices sanguinaires durant la guerre en Irak. Il a lui-même échappé à la mort à plusieurs reprises, lors d’attaques et d’attentats suicide à la bombe, notamment une qui a tué 22 personnes. Le révérend Andrew White, surnommé le vicaire de Bagdad, chef de l’église anglicane en Irak le connait très bien. « C’est un jeune homme exceptionnel », dit-il à son sujet. « Sa grande force est de voir au-delà de l’impossible. Tom est l’une des personnes les plus remarquables avec lesquelles j’ai pu travailler et si je pouvais l’avoir de nouveau à mes côtés demain, je le ferais ».

Embed from Getty Images

Il a eu de nombreuses conquêtes féminines proches de la famille royale

Le charme de ce vétéran devenu banquier a évidemment déjà plu à de nombreuses femmes. Il gravite autour de personnalités royales et serait connu par pas mal de monde parmi les connaissances de la famille royale. Bien qu’officiellement ils le nient, les rumeurs disent qu’il y aurait eu un flirt entre lui et Pippa Middleton, aujourd’hui mariée à James Matthews. Parmi ses conquêtes, on compte également Louisa Strutt et Natalie Hicks-Lobbecke, une ancienne petite amie du prince William. Natalie est aujourd’hui marié à Ed Milbank, le fils d’un baronet.

Bien qu’ils le nient, Tom Kingston et Pippa Middelton ont eu un flirt ensemble

Embed from Getty Images

Tom Kensignton est le gendre idéal

Cet homme très bien éduqué est souvent qualifié de « gendre idéal » par son entourage et formera un couple parfait avec l’arrière-petite-fille du roi Georges V. La mère de Lady Gabriella Windsor est ravie par cette union, même si elle n’a jamais caché qu’elle avait pour ambition que sa fille épouse un jour un duc ou un hériter d’une famille royale. Elle avait notamment envoyé sa fille étudier dans une prestigieuse école en Espagne, afin qu’elle puisse y rencontrer, l’un ou l’autre homme digne de son rang. Mais la baronne Marie-Christine von Reibnitz doit se dire qu’elle a échappé au pire.

Lady Gabriella a failli se marier avec un écrivain indien qui faisait polémique

Souvenez-vous, de 2003 à 2006, Lady Gabriella était en couple avec Aatish Taseer, un jeune homme dont le père était musulman et la mère sikh. L’année dernière, Atish Taseer, cet auteur d’origine indienne avait créé l’émoi au sein de la famille royale en révélant les dessous de son idylle de trois ans avec Lady Gabriella dans une longue interview accordée à Vanity Fair. Il y dévoilait des attitudes racistes de certains membres de la famille royale. Mais il a aussi dévoilé que lui et Lady Gabriella avaient déjà nagé nu dans la piscine de la reine à Buckingham Palace et qu’ils ont un jour pris de l’ecstasy lors d’une réception de la famille Windsor. Aujourd’hui, Aatish Taseer est marié à un homme, Ryan Davis.

Embed from Getty Images

Un roturier de plus dans la famille royale

Les révélations d’Aatish Taser ont été faites alors que Lady Gabriella était déjà en couple avec Tom Kingston et en guise de réponses à ses allégations, ils ont annoncé leurs fiançailles quelques jours plus tard. Tom Kingston est un roturier bien que sa famille fasse partie de la bourgeoisie anglaise. Sa maison familiale est un charmant manoir situé à Kemble, un bien que son père a gagné en devenant un grand magistrat. Parmi ses ancêtres il a un ancien ambassadeur britannique au Danemark et son arrière-grand-père fut maire de la ville de Walsall, trois fois de suite. Il a également bénéficié d’une éducation religieuse très importante puisque son père a été élu Synode général de l’Église d’Angleterre alors que sa mère finance un centre de soins chrétien.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr