L’empereur émérite Akihito reprend ses recherches biologiques malgré ses soucis de santé

Depuis quelques semaines, l’empereur émérite Akihito suit un traitement médicamenteux pour stabiliser son insuffisance cardiaque. L’ancien empereur du Japon est déjà de meilleure condition grâce à son traitement, lui permettant même de se remettre au travail. Depuis qu’il a pris sa retraite, le père de l’empereur Naruhito s’adonne entièrement à sa passion pour les gobies.

Lire aussi : Évolution du traitement cardiaque de l’empereur émérite Akihito

Grâce à son traitement pour le cœur, l’empereur à la retraite reprend ses études sur les gobies

Il y a un an, l’empereur émérite Akihito avait encore réussi à identifier deux nouvelles espèces de gobies. Il s’agissait de la première nouvelle découverte de l’ancien empereur en 18 ans. En 2003, alors qu’il était encore sur le trône de Chrysanthème, l’empereur avait fait sa dernière découverte.

Ce 29 juillet 2022, l’empereur émérite de 88 ans a été photographié à son arrivée au Palais impérial, où se trouve le laboratoire de biologie où il mène ses recherches. Akihito semblait en pleine forme et on devinait un grand sourire caché sous son masque blanc. Les yeux pétillants, le 125e empereur du Japon a quitté sa résidence d’Akasaka pour se rendre au laboratoire de recherches ce vendredi.

L’empereur émérite Akihito a été photographié à son arrivée au laboratoire biologique du Palais impérial de Tokyo (Photo : Shuhei Yokoyama/AP/ISOPIX)

Lire aussi : Un premier voyage hors de Tokyo pour le couple héritier du Japon à Tokushima

NHK rappelle que l’empereur a réduit ses activités quotidiennes, comme raccourcir la longueur de ses promenades matinales, depuis qu’on lui a diagnostiqué une insuffisance cardiaque. Un récent scanner a décelé un problème à la valve du côté droit du cœur. Il suit un traitement médicamenteux qui fait déjà effet.

L’empereur émérite Akihito et l’impératrice émérite Michiko photographiés pendant leur retraite (Photo : capture d’écran vidéo Imperial Household)

Aujourd’hui, on porte à 10 le nombre d’espèces qui ont été découvertes par Akihito. En tout, 34 articles scientifiques ont été publiés autour des recherches scientifiques de l’ancien souverain. Encore prince héritier, Akihito s’est lancé dans l’étude des poissons. Durant son règne, il n’a pas pu consacrer autant de temps qu’il espérait à sa passion. Lorsqu’il a abdiqué en 2019, il avait déclaré qu’il se réjouissait de pouvoir se consacrer dorénavant à plein-temps à ses études sur les gobies.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr