Un livre de prières signé par Marie Stuart reine d’Écosse mis en vente pour 390 000 €

Un livre de prières peint à la main et décoré de feuilles d’or sera mis en vente le mois prochain par Christie’s. Le prix du précieux livre est estimé à 350 000 £, soit environ 393 000 €. En plus de sa qualité artistique, de son attrait histoire, la valeur du livre est due à sa propriétaire. Le livre de prières a été offert par Louise de Bourbon-Vendôme à sa petite-nièce, la reine Marie d’Écosse. L’ouvrage est d’ailleurs signé par la reine elle-même.

Lire aussi : Le diadème de la princesse Cécilie de Prusse vendu aux enchères à près de 390 000 €

La reine d’Écosse a écrit un paragraphe en français dans le livre de prières

Ce livre de prières a été offert à la reine Marie Stuart durant la période du court règne de son mari, François II. Le roi français est mort à 16 ans. Il avait épousé en 1558 Marie Stuart, reine d’Écosse, et était devenu roi d’Écosse par son mariage. En 1559, il monte sur le trône de France, Marie devient également reine de France. En décembre 1560, François II meurt encore adolescent, d’une maladie. Marie Stuart prolongera son règne sur l’Écosse jusqu’en 1567, arrêtée et emprisonnée, elle sera exécutée en 1587 après près de deux décennies en captivité.

Paragraphe écrit par la reine Marie d’Écosse en français

Lire aussi : Une émeraude de l’impératrice Catherine II de Russie vendue 3,8 millions €

Le manuscrit mis aux enchères comprend 40 peintures du Maître de François de Rohan, un maître anonyme, enlumineur et dessinateur de gravures. Sur l’une des pages du livre, il y a également un paragraphe écrit par la reine Marie en français. « Puis que voules qu’issi me ramentoive en vos prieres et devotes oraisons. Je vous requiers premier qu’il vous soviene quele part avés en mes affections. » Elle termine ensuite par sa devise « Va, tu mériteras ». Son paragraphe est signé par son monogramme, les « M » et « Ф » entrelacéees. « M » pour Marie et « Ф » comme usage phonétique du « F », pour François.

Le vendeur a voulu rester anonyme

Christie’s, la maison de vente aux enchères, n’a pas voulu donner le nom du propriétaire actuel qui met en vente le livre qu’il avait en sa possession. « Il s’agit d’une occasion extrêmement rare d’acquérir un livre de prières royal richement illustré qui appartenait à une des figures les plus intrigantes de l’histoire écossaise et européenne et qui l’a affectueusement annoté », explique Eugenio Donadoni, l’expert en art littéraire médiéval et de la Renaissance chez Christie’s, à Financial Times

On ne sait pas qui fut le premier héritier de ce livre de prières à la mort de Marie d’Écosse. Au cours du 18e ou à la fin du 19e siècle, le livre a fini par atterrir chez James Edward, un célèbre vendeur de livres anciens à Halifax. C’est là qu’il aurait été mis en vente pour la première fois. Ce manuscrit est vraiment exceptionnel car il s’agit du premier objet ayant appartenu à Marie d’Écosse qui est mis aux enchères depuis 50 ans. La vente aura lieu le 29 juillet prochain chez Christie’s.

Lire aussi : La robe velours que Diana a portée pour danser avec John Travolta, mise aux enchères pour 410 000 €

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr