Mette-Marit de Norvège dévoile son enfance difficile dans un livre

La princesse héritière Mette-Marit, qui a fêté ses 46 ans, il y a deux semaines, sort un livr qu’elle a co-écrit avec l’auteur Geir Gulliksen. « Hjemlandet og andre fortellinger » (« Pays natal et autres histoires », en français) sortira prochainement en norvégien aux éditions Aschehoug, puis en allemand. Il s’agit d’un livre d’anthologie dans lequel elle raconte une partie de son enfance, comme l’ont fait également 12 autres auteurs, à travers des textes, des nouvelles et des poèmes.

Mette-Marit se confie sur son enfance difficile

Dans ce livre, on apprend que Mette-Marit Tjessem Høiby s’est rasée la tête en troisième année d’université et qu’elle vient d’une famille qui n’avait l’air bien… qu’en apparence. Son enfance ne fut pas simple et elle le fait comprendre dans le récit de ses premières années, où elle raconte la colère et les périodes difficiles qu’elle a traversées avec sa famille. « Mon enfance consistait à prendre beaucoup de responsabilités très jeune. Par conséquent, j’ai très rapidement eu cette sensation que j’étais capable de faire arrêter le monde, que je pouvais figer la terre », écrit la princesse héritière de Norvège dans son livre. À 16 ans, Mette-Marit avait besoin de prendre l’air et est partie en Australie. Quand elle est rentrée en Norvège, elle a commencé ses études internationales à la Kristiansand Cathedral School.

Le livre de la princesse héritière questionne sur l’identité norvégienne

La maison d’édition décrit le livre comme suit : « Que veut dire être norvégien aujourd’hui ? Peut-on dire qu’une chose est norvégienne ou qu’il existe des expériences individuelles qui appartiennent à une communauté ? Existe-t-il une façon d’appréhender le monde typiquement norvégienne et que veut dire être norvégien pour vous et moi ? ». Douze auteurs répondent à cette question, aux côtés de la princesse et avec l’aide de la plume de Geir Gulliksen. La sortie du livre prévue pour le mois de juin a été repoussée pour qu’elle coïncide avec la Foire du livre de Francfort. La Norvège est le pays mis à l’honneur par le salon cette année et il y a fort à parier que la princesse y soit invitée.

Mette-Marit raconte une nouvelle partie de sa vie que l’on ne connaissait pas

La princesse Mette-Marit, épouse du prince héritier Haakon de Norvège, soutient la littérature depuis des années. Elle a notamment participé au train littéraire. Il s’agit d’un train qui parcourt la Norvège en faisant des haltes littéraires et en invitant des lecteurs et des auteurs à se rencontrer durant le voyage. La princesse Mette-Marit dévoile une nouvelle part de sa vie, elle qui s’était déjà confiée sur sa maladie respiratoire, la fibrose pulmonaire dont elle souffre. Également, on sait qu’elle a vécu une première vie compliquée avant de rencontrer le prince Haakon. En 1997, à 24 ans, elle a accouché de son premier enfant, Marius Borg. Là encore, les circonstances sont floues mais on sait qu’elle s’est séparée du père pour des raisons de consommation de stupéfiants. En 2001, elle se marie au prince Haakon et en 2004 nait leur première enfant, la prince Ingrid Alexandra. En 2005, nait leur deuxième enfant, le prince Sverre Magnus.

La princesse Mette-Marit n’est pas la seule royauté à écrire un livre. Prochainement, on annonce la sortie d’un livre pour enfants écrit par Meghan Markle. Il y a quelques mois, c’est la princesse Madeleine de Suède qui a sorti un livre pour enfants, sans oublier les fameux livres de Budgie, l’hélicoptère de Sarah Ferguson.

No Comments Yet

Leave a Reply