Margrethe II invite les membres du Conseil nordique au château de Christiansborg

La reine Margrethe II de Danemark a organisé une réception au château de Christiansborg, en l’honneur des 87 membres du Conseil nordique, à l’occasion de la présidence du Danemark de ce conseil.

Lire aussi : Pourquoi dit-on la « reine de Danemark » ?

Les 87 membres du Conseil nordique sont invités à rencontrer la reine de Danemark

Le Conseil nordique est une institution de coopération des parlements des pays nordiques. Le Conseil comprend 87 membres issus des cinq pays et trois territoires autonomes qui le composent.

Le nombre de sièges est attribué proportionnellement à la démographie des entités. Les cinq pays sont le Danemark, la Finlande, l’Islande et la Suède. Les trois territoires autonomes sont les îles Féroé (appartient au Danemark), le Groenland (appartient au Danemark) et Åland (appartient à la Finlande). Les trois territoires ont droit chacun à 2 sièges. La Norvège et la Suède ont chacune 20 sièges. La Finlande a 18 sièges, le Danemark 16 sièges et l’Islande 7 sièges.

Lire aussi : La reine Margrethe au Groenland : Jour 2 à Nuuk

En 2021, c’est au tour du Danemark de prendre la présidence du Conseil nordique. À cette occasion, la reine Margrethe II a organisé une réception pour les 87 élus. La reine de Danemark a également prononcé un discours : «La parenté de nos pays nordiques a des racines profondes. Nous partageons une histoire commune, nos valeurs fondamentales et notre vision humaine commune nous unissent étroitement. Nous sommes si proches que cela semble être une évolution tout à fait naturelle quand le Conseil nordique a émergé en 1952», a déclaré Margrethe II.

«Le contexte – et l’état du monde immédiatement après la Seconde Guerre mondiale – était très différent de ce qu’il est aujourd’hui. Mais la collaboration a aussi changé. Avant, c’était la peur de l’extérieur qui nous rassemblait – maintenant c’est l’idée que la région nordique deviendra la région la plus durable et la plus intégrée du monde au cours de la prochaine décennie. Il s’agit d’un objectif très ambitieux, et il exigera un effort très important dans tous les États membres dans un large éventail de domaines, par exemple en ce qui concerne les enfants et les jeunes, l’éducation, la vie professionnelle et la culture – et notamment en ce qui concerne la environnement, climat et durabilité»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr