Une nouvelle duchesse en Grande-Bretagne : mariage du duc le plus convoité d’Écosse

Le duc de Roxburghe s’est marié ce weekend en Écosse avec Annabel Green. Le duc et la duchesse de Roxburghe ont célébré leur mariage à Floors Castle, le château familial du 11e duc, Charles Innes-Ker.

Lire aussi : Jaime de Bourbon-Siciles prépare son mariage : le duc de Noto accueilli à Monreale en Sicile

Le célibataire le plus convoité d’Écosse s’est marié à Floors Castle

En février 2021, le prestigieux magazine Tatler rapportait les fiançailles de Charles Innes-Ker, 11e duc de Roxburghe. Le magazine le décrivait comme «le célibataire le plus convoité du Royaume-Uni après avoir hérité du titre de duc de Roxburghe et des 100 millions de livres sterling qui l’accompagnaient après la mort de son père en 2019». Charles Innes-Ker est divorcé depuis 2012 de Charlotte Aitken. La nouvelle heureuse élue est Annabel Green, connue plus simplement comme Annie.

Charles et Annie se sont rencontrés durant l’été 2020. Annie suit une formation pour devenir ergothérapeute. Son beau-père, Patrick Quirk, est un homme d’affaires bien connu en Afrique du Sud. Charles Innes-Ker gère le patrimoine familial. Outre le château Floors, situé à 70 km au sud d’Édimbourg, la famille possède d’autres biens comme des hôtels. Charles a fêté ses 40 ans cette année. Construit au début des années 1720, il était prévu que des célébrations soient organisées cette année pour fêter les 300 ans de Castle Floors.

Castle Floors est le fief familial des ducs de Roxburghe, situé à Kelso (Photo : Wikimedia Commons)

Le duc de Roxburghe est par ailleurs connu pour une mésaventure qui avait fait la une des tabloïds locaux en 2003. Il avait été contrôlé dans le métro sans ticket, ce qui avait semblé ridicule connaissant sa fortune. Le duc de Roxburghe a une vie sentimentale mouvementée. Après six ans de vie commune avec l’honorable Charlote Aitken, fille de Maxwell Aitken, 3e baron Beaverbrook, ils décident de se marier en 2011. Moins d’un an après le mariage, ils divorcent.

En 2015, Charles Innes-Ker, fils du 10e duc de Roxburghe et de Lady Jane Grosvenor, fille du duc de Westminster, annonce qu’il est père d’une petite fille avec la créatrice Morvarid Sahafi. Charles et Morvarid Sahafi n’ont semble-t-il jamais évoqué un avenir commun malgré leur fille.

Guy Innes-Ker, 10e duc de Roxburghe, décédé en 2019, pose devant son château, photographié par Allan Warren (Photo : Wikimedia Commons CC-3.0)

Lire aussi : Mariage du prince Karl de Hohenberg : l’héritier de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche

L’histoire des ducs de Roxburghe

En 1590, un aristocrate écossais, Robert Ker, fut anobli chevalier. Membre du conseil privé du souverain écossais et proche du pouvoir, il est fait comte de Roxburghe en 1616. Mort sans héritier mâle (ses fils sont décédés avant lui), son successeur est le fils de sa fille, William Drummond. William prend le nom de Ker et devient le 2e comte de Roxburghe.

En 1704, le 5e comte de Roxburghe devient Secrétaire d’État en Écosse et participe aux travaux d’union entre l’Écosse et l’Angleterre. Pour son travail accompli, il est élevé au rang de duc en 1707. Le titre de duc de Roxburghe est par ailleurs complété par une liste de titres subsidiaires : marquis de Bowmont et Cessford, comte de Kelso et vicomte Broxmouth. Les titres subsidiaires qui accompagnaient déjà le précédent titre de comte sont aussi gardés.

John Ker, 5e comte de Roxburghe devient le 1e duc de Roxburghe en 1707 (Image : domaine public)
Armoiries du duc de Roxburghe (Image : Wikimedia Commons)

En 1805 meurt le 4e duc de Roxburghe sans héritier. Le titre est alors gardé et considéré comme dormant. En 1812, la Chambre des Lords se prononce en faveur d’un cousin éloigné pour hériter du titre. Il s’agit de Sir James Innes-Ker, 6e baronet d’Innes. Il est un descendant de Robert Ker, 1e comte de Roxburghe, par l’une de ses petites-filles qui avait épousé un membre du clan Innes. Leurs descendants portent leur double patronyme. Aujourd’hui, le 11e duc de Roxburghe est considéré comme le chef du clan écossais des Innes. Il ne peut cependant pas jouir de cette position à cause de son double patronyme. Le Roi d’Armes Lord Lyon, responsable de régler les questions héraldiques en Écosse, refuse de lui accorder la chefferie des Innes à cause de son nom Innes-Ker.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr