Mariage du prince Pedro Carlos d’Orléans-Bragance avec sa troisième épouse

Le prince Pedro Carlos d’Orléans-Bragance est considéré par ses partisans comme l’actuel prétendant au trône impérial du Brésil, sous le nom de Pedro V. L’ainé de la branche Petrópolis de la famille impériale, s’est marié religieusement, il y a quelques semaines, à Patrícia Alvim Rodrigues. Ils s’étaient déjà unis civilement en 2018. Le prince est déjà veuf deux fois.

Lire aussi : La famille impériale s’insurge contre une série sur Pierre II du Brésil

Le chef de la branche Petrópolis est déjà veuf deux fois

Le mariage religieux a eu lieu le 9 octobre dernier, comme en attestent des nouvelles photos gardées privées jusqu’ici. Le prince Pedro Carlos d’Orléans-Bragance et Patrícia Alvim Rodrigues s’étaient unis civilement le 1e septembre 2018. Ils ont été unis religieusement il y a quelques semaines.

Le prince Pedro Carlos d’Orléans-Bragance, de la branche Petrópolis, est l’un des deux prétendants au trône impérial du Brésil. L’autre, de la branche Vassouras, est le prince Luiz d’Orléans-Bragance. La querelle dynastique remonte à la succession d’Isabelle du Brésil, fille du dernier empereur Pierre II. Elle fut notamment régente du Brésil, puis la première prétendante au trône, à la mort de son père en 1891, deux ans après l’abolition de la monarchie au Brésil.

Isabelle avait choisi d’exclure de l’ordre de succession son fils ainé, le prince Pedro de Alcântara, à cause de son mariage inégal. Elle désigna son deuxième fils, Luis, comme son successeur. Luis est mort en 1920, quelques mois avant sa mère Isabelle. À la mort d’Isabelle, selon sa volonté, c’est Pedro Henrique, fils de Luis, qui lui succède à la tête de la famille impériale. Pour certains monarchistes brésiliens, Isabelle n’avait pas le droit d’imposer un mariage égal à son fils ainé, cette condition n’étant pas d’application du temps de la monarchie brésilienne. Son exclusion de l’ordre de succession est donc jugée nulle par les partisans de la branche de Petroópolis. L’actuel chef de cette branche est Pedro Carlos.

En 2005, le prince Pedro Carlos d’Orléans-Bragance tient la main de son père, le prince Pedro Gastão, le jour des funérailles de sa mère, la princesse María de la Esperanzo de Bourbon-Siciles-Orléans, tante du roi Juan Carlos (Photo : Korpa/Abacapress)

Lire aussi : Le prétendant au trône du Brésil est rentré après un séjour de trois semaines à l’hôpital

Les mariages de Pedro Carlos d’Orléans-Bragance

Pedro Carlos est né en 1945, fils du prince Pedro Gastão d’Orléans-Bragance et de la princesse María de la Esperanzo de Bourbon-Siciles-Orléans. Il est le cousin germain du défunt prince Henri d’Orléans, ancien prétendant au trône de France, le cousin germain de dom Duarte de Bragança, prétendant au trône du Portugal et cousin germain de Juan Carlos 1e, ancien roi d’Espagne.

Pedro Carlos a épousé en 1975 la journaliste brésilienne Rony Kuhn de Souza. Ils ont eu un fils, le prince Pedro-Tiago, née en 1979. Son épouse est décédée deux jours après avoir donné naissance à leur fils. En 1981, le prince épouse en secondes noces Patrícia Alexandra Brascombe qui lui donne aussi un fils, le prince Felipe, né en 1982. Patricia est décédée en 2009, la veille de ses 47 ans, et ses funérailles ont eu lieu le jour de son anniversaire.

Le 1e septembre 2018, le prince Pedro Carlos, déjà deux fois veuf, a épousé en troisièmes noces Patrícia Alvim Rodrigues, diplômée en soins infirmiers et obstétrique de l’Université catholique de Petrópolis. Bien que considéré par certains comme le prétendant au trône, Pedro Carlos est un républicain convaincu. Il ne veut pas se prononcer sur la querelle dynastique qui l’oppose à son cousin, qui lui agit activement en tant que représentant de la famille impériale du Brésil. Pedro Carlos est ingénieur forestier et il avait déclaré en 2008 à Público qu’il n’éprouvait aucune nostalgie monarchique et qu’il acceptait le régime républicain.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr