La reine Mathilde visite deux fermes dans le Limbourg

Ce jeudi 13 juin, Sa Majesté la reine Mathilde s’est rendue dans deux exploitations situées dans l’une des provinces les plus agricoles du pays. Dans le sud du Limbourg, elle a visité une ferme mixte et une autre ferme uniquement horticole. Elle a discuté avec les dirigeants des deux fermes et a pu admirer les cultures et les élevages.

Mathilde de Belgique a visité une ferme qui élève des vaches et cultive des fraises

Dans la première ferme, située à Heers, l’agriculteur possédait une ferme mixte, c’est-à-dire qu’il produisait à la fois des cultures agricoles et des élevages animaliers. En l’occurrence, il possédait un élevage de vaches et faisait pousser des fraises. La famille Lowet-Strauwen a répondu aux questions de la reine, qui s’est intéressée à l’aspect thérapeutique de leur production, une thématique qui est chère à la reine, qui a travaillé en tant qu’orthophoniste dans le milieu éducatif et médical avant d’épouser le futur souverain des Belges.

La deuxième visite de la reine a lieu dans une ferme qui cultive le kiwaï et la fraise

À quelques kilomètres de là, la reine a continué sa journée, à Lummen. Elle a rencontré la famille Reijnders-Zeeuws, qui est spécialisée dans la culture horticole. Cette ferme produit des kiwaïs et des fraises. Les kiwaïs sont apparentés au kiwi. Ils sont plus petits et même s’ils sont comestibles, ils s’utilisent principalement en pharmacopée ou dans cette catégorie de la médecine alternative qui est parfois surnommée « soins verts ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr