Le prince Charles remercie le système de santé publique pour ses 72 ans

Le NHS, système de santé publique britannique, a quasiment le même âge que le prince Charles, comme l’a fait remarquer le fils de la reine Elizabeth dans un message vidéo enregistré à l’occasion du 5 juillet. Cette date est le jour d’anniversaire du NHS, qui fut mis au point le 5 juillet 1948, donnant accès aux Britanniques pour la première fois à des soins de santé gratuitement. Si les anniversaires précédents avaient été un peu plus discrets, cette année, le prince Charles a voulu marquer le coup, alors que le NHS est désigné comme le véritable héros de la crise sanitaire que nous venons de vivre et dont nous sortons peu à peu.

Lire aussi : William et Kate célèbrent les 72 ans du NHS lors d’un goûter en plein air

Le prince Charles a envoyé une vidéo à l’occasion des 72 ans du NHS

« Aujourd’hui marque l’anniversaire de la fondation du National Health Service (NHS). Le 5 juillet 1948, quatre mois seulement avant ma naissance, l’Hôpital général de Trafford a ouvert ses portes, prodiguant des soins à tous, selon leurs besoins et non selon leur capacité à payer », rappelle le prince de Galles.

« Après plus de sept décennies, ce principe fondateur, bien que maintenant familier, est toujours une affirmation majeure et profonde de nos valeurs, et il n’a jamais été aussi pertinent qu’il ne l’est maintenant. Avec la pandémie actuelle, le NHS et tout le pays, avons traversé la période la plus éprouvante de l’histoire de ce service.

(Photo : capture Twitter/ClarenceHouse)

Nos infirmières, nos médecins, nos ambulanciers paramédicaux remarquablement altruistes et nos innombrables autres membres du personnel ont fait des sacrifices importants pour soigner plus de cent mille patients atteints du coronavirus et des milliers d’autres qui avaient besoin d’autres soins.

Et, en hommage à eux, nous nous sommes réunis en tant que nation pour les remercier de leur compétence, de leur professionnalisme et de leur dévouement.

Bien sûr, toute notre société a relevé ce défi extraordinaire : des agriculteurs, des cultivateurs de fruits et légumes, des chauffeurs-livreurs et des ouvriers qui ont fourni notre nourriture, aux travailleurs de l’énergie qui ont gardé les lumières allumées, au personnel des transports et aux fonctionnaires et aux hommes d’affaires qui ont continué à fournir des services essentiels. Chaque nouvelle difficulté a rencontré une nouvelle solution.

D’innombrables volontaires se sont manifestés pour aider ceux qui en avaient le plus besoin et, bien sûr, tous ont joué leur rôle en tenant compte des conseils officiels pour aider à stopper la propagation de ce cruel virus.

Ce renouvellement de notre esprit communautaire a été une lueur d’espoir en cette période sombre. Nos communautés ont été mises à rude épreuve et, fidèles à nos meilleures traditions, elles l’ont surmonté avec détermination et imagination, avec bon sens et avec bonne humeur.

Au cours de ces derniers mois, l’expression « protéger » a pris une emphase qu’elle n’avait pas auparavant. Mais si le sens peut être nouveau, le principe de la protection des personnes dans le besoin est intemporel. Dans le Psaume 18, nous lisons ces mots de remerciement pour la délivrance du danger : « Tu m’as aussi donné le bouclier de ton salut. Et ta main droite m’a soutenu, et ta douceur m’a rendu grand. »

À tous ceux qui ont tant donné pendant ce danger actuel, je veux juste dire que c’est vous qui avez été notre bouclier. Ce sont vos mains qui nous ont retenus, c’est votre douceur qui nous a rendus grands.

Malgré tout ce qui a été enduré, il y a une profonde cause de gratitude et un véritable motif de fierté. Dans la façon dont nous prenons soin de tous les membres de notre société, notre grandeur réside vraiment dans la douceur. Alors, merci à tous pour ce que vous avez fait, plus que je ne peux le dire. »

Lire aussi : Charles et Camilla reprennent du service : première visite post-confinement

Source : Clarence House

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply