Le fils du roi des Zoulous mort empoisonné par 4 femmes

Le 7 novembre, on apprenait la mort du prince Lethukuthula Zulu, fils aîné du roi Goodwill Zwelithini et héritier présomptif du trône du royaume traditionnel zoulou. Les résultats de l’autopsie indique que la cause de la mort serait l’empoisonnement. Le prince de 50 ans aurait été victime d’un empoisonnement avec son colocataire, alors qu’ils avaient ramené quatre femmes chez eux. Cinq personnes ont été arrêtées par la police.

Le prince Lethukuthula aurait été empoisonné à son domicile (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Le fils du roi des Zoulous tué ? Le prince Lethukuthula victime d’un meurtre

Le prince Lethukuthula a succombé à un empoisonnement

Le prince Lethukuthula a été retrouvé mort dans son appartement situé dans le complexe résidentiel de Graceland à Nothwold, un quartier au nord-ouest de Johannesbourg, en Afrique du Sud. C’est un cousin du roi, le prince Mangosuthu Buthelezi, qui avait utilisé le service de presse de l’Inkatha Freedom Party (IFP), le parti qu’il dirige, pour envoyer un communiqué annonçant la mort du prince. Le communiqué ne précisait pas les causes de la mort, ce qui a soulevé des questions, d’autant plus que le prince est décédé à 50 ans.

Les premiers éléments de l’enquête ont à présent été révélé à la presse, et le colocataire du prince, lui aussi victime dans l’affaire a bien voulu témoigner, tout en protégeant son anonymat. C’est le gardien de ce quartier résidentiel et privé de Johannesburg, qui a trouvé les corps inanimés du prince et de son colocataire. L’un a repris connaissance, pas l’autre, rapporte le Daily Mirror.

L’appartement avait été complètement retourné. Les ordinateurs et téléphones portables ont été volés, ainsi que 80 000 rands en cash, soit environ 4400 euros. Peu à peu, le colocataire du prince Lethukuthula s’est remémoré les événements de la veille. Ils s’étaient rendus dans un endroit populaire de Hill Street, à Ferndale et chacun avait sympathisé avec deux femmes. Le prince semblait épris par ses deux conquêtes et voulait les ramener dans leur appartement. Le colocataire pressentait que quelque chose allait arriver mais le prince à insister.

Lire aussi : Mort du fils aîné du roi des Zoulous à 50 ans

Le prince et son colocataire avaient ramené quatre femmes chez eux

En pleurs, le colocataire raconte aux journalistes du Daily Sun : « Quand nous sommes arrivés à l’appartement, j’ai commencé à me sentir somnolent. Je me souviens juste d’avoir essayé d’entrer dans ma chambre, mais il semble que je me suis évanoui. Cela ne m’arrive presque jamais quand je bois. » Des voisins, interrogés par le même média, affirment avoir entendu du remue ménage vers 1 heure du matin ainsi que du verre se briser. L’autopsie confirme bien que le prince est mort empoisonné. La dose n’a pas été fatale pour son colocataire.

Le colocataire s’en veut énormément, ayant toujours pris soin de protéger les fils du roi, lui-même désigné comme son successeur. Le brigadier Mathapelo Peters a déclaré que suite à « une enquête méticuleuse », 5 personnes ont déjà pu être arrêtées. Il s’agit de 4 femmes âgées de 27 à 42 ans et d’un homme de 32 ans. Il semblerait que les quatre femmes soient les personnes ramenées à l’appartement par le prince et son ami. L’homme serait leur complice. Rien n’indique que le groupe de malfaiteurs avaient l’intention de lui donner la mort.

Lire aussi : Le roi des Zoulous en direct pour son 72e anniversaire

Le prince Lethukuthula, 50 ans, était le fils aîné du roi Goodwill Zwelithini et de la reine Sibongile MaDlamini. Le prince Lethukuthula, surnommé Lethu, est né en 1970, deux ans après l’ascension de son père sur le trône du royaume traditionnel zoulou. Le roi Goodwill Zwelithini, 72 ans, a eu 28 enfants avec six épouses. Sibongile Winifred Dlamini est la première épouse du roi. Le prince Lethukuthula a été enterré le 12 novembre et laisse derrière lui trois enfants, quatre sœurs et des parents endeuillés. Jusqu’à présent, rien n’indique que la famille royale ait été avertie des conditions de la mort du prince. La police indique que la famille sera mise au courant lorsque les éléments permettront d’affirmer ce qui s’est passé cette nuit-là.

Le roi Goodwill Zwelithini n’a pas immédiatement été mis au courant de la cause du décès de son fils aîné (Photo : WikiCommons)

Sources : Daily Sun, Daily Mirror

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr