La sœur du roi Tito Winyi IV du Bunyoro est décédée

La princesse Irene Beatrice Kabasuuga Gafabusa Adyeeri Mawejje, sœur de l’ancien roi du Bunyoro est décédée ce 2 novembre 2020. Elle repose à présent dans le cimetière de Mparo, à Hoima. Elle était la princesse la plus âgée de la famille royale Babiito, la dynastie qui règne sur le Bunyoro.

Irene Kabasuuga Gafabusa Adyeeri Mawejje, sœur de Sir Tito Winyi IV Gafabusa, est décédée (Photo : Ganda Media)

Lire aussi : Les 27 ans du couronnement de Mutebi II du Bouganda

La princesse Irene Kabasuuga est morte à 87 ans

La princesse (Omubiitokati) Irene Kabasuuga était la sœur du dernier roi du Bunyoro, Sir Tito Winyi IV. Le Bunyoro fut l’un des royaumes les plus puissants d’Afrique central et de l’est, du 13e au 19e siècle. Lorsque les Britanniques ont accordé l’indépendance à l’Ouganda, en 1962, le pays prit la forme d’une république. Néanmoins, une certaine souplesse fut accordée aux royaumes bantous, le nouveau président de l’Ouganda étant lui-même l’ancien roi du Bouganda. En 1966, le nouveau Premier ministre a aboli les différentes monarchies ancestrales du pays, privant les dirigeants de titres. Le roi Winyi IV du Bunyoro fut également privé de sa fonction de monarque. En 1993, la nouvelle constitution de l’Ouganda a rétabli les royaumes et reconnait leurs dirigeants.

Le roi Solomon Iguru I, oncle d’Irene Kabasuuga, a succédé à son père, en 1994, à la tête du royaume. Le roi du Bunyoro porte le titre d’Omukama. En plus d’être considéré comme le chef traditionnel bantou du peuple nyoro, l’Omukama est également le chef du gouvernement de la région de Bunyoro.

Lire aussi : Pas d’anniversaire pour les 65 ans du roi Mutebi II du Bouganda

Funérailles et enterrement à Hoima

La princesse Irene Kabasuuga était une personne respectée et adorée par la population. « Nous avons perdu une personne attentionnée et aimante qui a accueilli chaque personne et une mère pour de nombreuses personnes. En tant que famille royale, nous pleurons le décès de l’une de nos princesses aînées et c’est une grande perte », a déclaré Okwir Fred Mugenyi Ruchuunya à la cathédrale Saint-Pierre de Hoima, aux funérailles de la princesse.

La sœur du Roi avait deux filles et 14 petits-enfants. Malheureusement, les deux filles de la princesse n’ont pas pu lui dire un dernier adieu, celles-ci étant restées aux États-Unis et dans l’incapacité de voyager, au vu du contexte sanitaire actuel. Le révérend Eric Twiine, qui a diriger les funérailles a fait remarquer dans son sermon que les Ougandais mourraient très jeunes. « La plupart des Ougandais meurent très tôt et nous devons réfléchir aux raisons pour lesquelles des gens comme la princesse Kabasuuga peuvent vivre 87 ans ».

La princesse est née le 8 août 1933. Elle a longtemps possédé une station essence à Makerere Hill Road, avant qu’elle ne soit rachetée par Total. Elle a aussi possédé un restaurant asiatique pendant 55 ans. En 1948, elle avait été choisie par le roi Muteesa II pour être l’une des demoiselles d’honneur de son mariage avec Damalie Kisosonkole. Muteesa II fut le dernier roi du Bouganda, qui fut lui-même désigné comme premier président de l’Ouganda à partir de 1962.

Lire aussi : Familles royales africaines

Sources : New Vision, Oxford

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply