L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako visitent les Archives nationales à l’occasion des 50 ans du retour d’Okinawa au Japon

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako ont visité les Archives nationales du Japon, qui consacrent une exposition temporaire au 50e anniversaire du retour d’Okinawa au Japon. Il s’agit de la deuxième exposition visitée par les souverains sur le même sujet, en quelques jours.

Lire aussi : L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako plantent des arbres « à distance » pour le Festival de plantation d’arbres à Koka

Les Archives nationales du Japon consacrent une exposition à la réversion d’Okinawa

C’est en voisins que l’empereur et l’impératrice du Japon se sont rendus aux Archives nationales du Japon ce 14 juin 2022. L’institution qui conserve d’importants documents gouvernementaux ainsi que du matériel historique est située à côté du Palais impérial, dans l’arrondissement central de Chiyoda, à Tokyo.

Naruhito et Masako aux Archives nationales du Japon ce 14 juin 2022 (Photo : Jiji Press/POOL/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’empereur et l’impératrice du Japon sur les traces du royaume de Ryuku : rare visite du couple impérial au musée

Outre la conservation des documents, les Archives nationales ont aussi pour mission de les rendre accessibles au public. Une exposition temporaire est actuellement présentée dans l’une des salles des archives. Elle marque le 50e anniversaire du retour d’Okinawa au Japon en 1972, en exposant des documents gouvernementaux, en provenance d’institutions publiques.

« À partir de ces documents, nous présentons comment Okinawa a été rendu au Japon et quelle a été l’histoire d’Okinawa après son retour », explique le curateur de l’exposition. Il s’agit de la deuxième exposition de l’année que visitent l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako sur le sujet. Il y a moins d’un mois, les souverains nippons avaient visité le Musée national, qui consacre actuellement une exposition sur le royaume de Ryuku.

Le royaume de Ryuku a existé de 1429 à 1879. Le royaume s’étend sur plusieurs îles, au sud du Japon actuel. Pendant longtemps, les rois de Ryuku étaient en réalité vassaux de l’Empire de Chine. En 1879, le dernier roi de Ryuku, Sho Tai, est contraint d’abdiquer par Tokyo. Le royaume est absorbé par le Japon et devient la préfecture d’Okinawa. En guise de consolation, le roi déchu reçut le titre de marquis de la part de l’empereur Meiji. Après la Seconde Guerre mondiale, la préfecture resta occupée par les États-Unis jusqu’en mai 1972.

Le roi Sho Tai, dernier roi Ryuku, devenu marquis après l’annexion de son royaume à l’Empire du Japon en 1879 (Photo : Wikimedia Commons)

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako ont pu voir la quarantaine de documents officiels exposés. Ils montrent comment le Japon a négocié le retour d’Okinawa qui était sous le gouvernement américain après la Seconde Guerre mondiale et comment Okinawa est redevenu japonais il y a 50 ans.

YouTube video

L’empereur et l’impératrice ont appris comment le journal de l’ancien Premier ministre Eisaku Sato a joué un rôle déterminant dans la conclusion de l’accord de réversion d’Okinawa, explique Japan News. Est également exposé le traité qui confirme le retour d’Okinawa.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr