Le nouveau piercing de la reine Letizia pour son premier engagement de l’année 2022

Le roi Felipe et la reine Letizia ont assuré leur premier engagement de l’année 2022. Cette nouvelle année a débuté avec la traditionnelle Pâque militaire. Cette cérémonie, profondément enracinée dans la vie militaire espagnole, s’est déroulée (presque) comme chaque année, malgré le contexte de crise sanitaire. Petite surprise, la reine Letizia s’est fait percer le cartilage de l’oreille pendant ces vacances d’hiver.

Lire aussi : La reine Letizia porte une robe H&M avec le plus prestigieux diadème espagnol en clin d’œil à sa belle-mère pour le banquet d’État en Suède

Reprise des engagements pour Felipe VI et Letizia

La reine Letizia fêtera ses 50 ans cette année. Malgré les années qui passent, la reine d’Espagne arrive encore à nous surprendre. L’épouse du roi Felipe est apparue avec l’oreille gauche percée. La reine Letizia a l’habitude de porter des boucles d’oreilles assez imposantes et même des bijoux d’oreille. À présent, elle portera un piercing supplémentaire au-dessus de sa boucle d’oreille.

La reine Letizia s’est fait percer les oreilles pendant les vacances d’hiver (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)
La reine Letizia a un nouveau piercing au-dessus de sa boucle d’oreille (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Letizia porte le diadème Cartier de la reine Sofia pour le banquet d’État avec le président italien

En plus du piercing à l’oreille, qui semble être soit un petit diamant soit une petite perle en argent, la reine Letizia avait choisi l’une de ses plus belles broches. Elle avait porté cette broche en novembre dernier lors du dîner d’État en l’honneur du président italien. La broche fait partie d’une prestigieuse parure dont la pièce principale est le diadème Cartier habsbourgeois. Autre surprise, la reine Letizia portait une nouvelle robe.

Le roi Felipe et la reine Letizia arrivent sur la Plaza de la Almudena devant le Palais royal (Photo : GTres/ABACAPRESS.COM)

« La célébration de la Pâque militaire constitue un acte militaire solennel avec lequel commence l’année militaire », rappelle le Palais royal. Durant cet acte, un bilan est présenté de l’année précédente et les lignes d’action qui seront développées dans l’année suivante sont présentées. Durant cette cérémonie, des décorations militaires sont également distribuées.

(Photo : Casa de SM el Rey)
(Photo : Casa de SM el Rey)

Lire aussi : Felipe VI préside le chapitre de l’Ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde

La Pascua militar 2022

L’origine de la Pâque militaire (Pascua militar) remonte au règne de Charles III, lorsque, le 6 janvier 1782, la ville minorquine de Mahón fut récupérée, au pouvoir des Anglais. Le roi Charles III eut envie de récompenser et de saluer lui-même tous ceux qui avaient contribué à cette victoire. Le jour de la victoire coïncide avec le jour de l’Épiphanie.

La reine Letizia porte aussi une nouvelle robe et une broche imposante, lors de la remise de récompense dans la salle du Trône à l’occasion de la Pâque militaire (Photo : Casa de SM el Rey)

La cérémonie débute avec le roi d’Espagne qui salue la Garde royale sur la place de la Almudena devant le Palais royal. Puis, à l’intérieur du Palais, le roi Felipe et la reine Letizia ont reçu les salutations des hauts dignitaires de l’armée. Un discours de bilan est lu, avant de présenter les lignes d’action de l’année 2021.

(Photo : Casa de SM el Rey)

Après avoir remis des décorations dans la salle du Trône, le roi Felipe a prononcé un discours, dans lequel il a rappelé que l’on célébrait le 10e anniversaire «de la fin des violences du groupe terroriste ETA». Le roi a ajouté : « Je veux honorer avec une grande émotion la mémoire et la dignité des victimes du terrorisme». Concernant l’armée, le roi a insisté sur la fierté qu’ont les Espagnols envers l’institution militaire. «Je sais que vous êtes ému par l’honneur de servir l’Espagne et nos citoyens, et que en vous acquittant de votre responsabilité vous ne lésinez pas sur les efforts ou les sacrifices».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr