La reine Letizia porte une robe H&M avec le plus prestigieux diadème espagnol en clin d’œil à sa belle-mère pour le banquet d’État en Suède

La première journée du roi Felipe VI et de la reine Letizia d’Espagne en Suède s’est terminée par le traditionnel banquet d’État. Cette visite d’État marquant l’histoire, les membres de la famille royale de Suède et les souverains espagnols ont choisi d’éblouir avec leurs tenues et parures. La reine Letizia a choisi de faire deux clins d’œil : l’un à sa belle-mère en sortant des coffres familiaux le plus majestueux diadème espagnol, l’autre à la Suède, en portant une robe H&M.

Lire aussi : Les deux diadèmes de la reine Margrethe II en Allemagne hérités de ses ancêtres allemands

La reine Letizia porte une robe H&M en hommage à la Suède

Ce 24 novembre, à 20 heures, le roi Felipe et la reine Letizia ont été accueillis au Palais royal de Stockholm par la famille royale de Suède. Le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia, qui portait le diadème aux camées de son mariage, étaient les premiers à saluer les souverains espagnols, suivis par la princesse héritière Victoria et son époux, le prince Daniel, puis par le prince Carl Philip et son épouse, la princesse Sofia. Victoria portait l’incroyable diadème kokoshnik en aigues-marines et la princesse Sofia portait son diadème de mariage.

La princesse Sofia, le prince Carl Philip, la reine Letizia, le roi Felipe VI, le roi Carl XVI Gustaf, la reine Silvia, le prince Daniel et la princesse héritière Victoria au banquet d’État du 24 novembre à Stockholm (Photo : EFE/JUANJO MARTIN/ABACAPRESS)

La reine Letizia tenait à rendre hommage au pays hôte, la Suède, en portant une robe du créateur de prêt-à-porter suédois le plus connu dans le monde, H&M.

La reine Letizia porte une robe H&M pour rendre hommage à la Suède (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Cette robe de soirée H&M de couleur bleu nuit est familière aux observateurs royaux. La princesse héritière Victoria portait cette robe, en y ajoutant des manches, sur les portraits officiels dévoilés à l’occasion de son 10e anniversaire de mariage avec le prince Daniel, en 2010.

La princesse héritière Victoria porte le diadème à aiguilles de Victoria de Bade et une robe H&M sur les portraits officiels de son 10e anniversaire de mariage (Photo : Elisabeth Toll, Kungl. Hovstaterna / Elisabeth Toll, The Royal Court of Sweden)

La reine Letizia n’a peut-être pas porté cette robe par hasard. En dehors du cadre officiel d’une visite d’État, la dernière visite de Felipe (encore héritier du trône) et de Letizia en Suède, était à l’occasion du mariage de la princesse héritière Victoria avec le prince Daniel, en 2010. La reine Letizia a donc peut-être voulu honorer le souvenir de ce séjour il y a 10 ans, en portant la robe choisie par Victoria pour ses photos d’anniversaire de mariage.

Notons qu’au banquet de ce 24 novembre, Victoria portait une robe florale et le diadème kokoshnik en aigues-marines, une robe qu’elle avait également déjà portée sur l’autre série de photos officielles parues à l’occasion de son 10e anniversaire de mariage. Deux des robes portées lors du shooting d’anniversaire de mariage étaient donc réunies lors de cette soirée.

Lire aussi : Les diadèmes de la famille royale belge : que contiennent les coffres des princesses de Belgique ?

Le diadème fleurs de lys d’Ena en clin d’œil à la reine Sofia

Cela faisait plus de 40 ans qu’un souverain espagnol n’avait plus été invité à une visite d’État par le roi de Suède. La dernière visite date de 1979, lorsque le roi Carl XVI Gustaf et la reine Silvia avaient invité le roi Juan Carlos et la reine Sofia. Une visite de retour avait été organisée en 1983 par les souverains espagnols.

Le diadème fleurs de lys Ansorena porté par Letizia (Photo : Juanjo Martin/Efe/ABACAPRESS.COM)

Pour marquer ces retrouvailles, la reine Letizia a décidé de rendre hommage à sa belle-mère, la reine émérite Sofia, qui portait le diadème fleurs de lys d’Ena au banquet d’État organisé en 1983 lorsque Sofia et Juan Carlos avaient invité les souverains espagnols à Madrid.

La reine Letizia, assise à côté du prince Daniel de Suède, lors du banquet d’État du 24 novembre au Palais royal de Stockholm (Photo : Robert Eklund/Stella Pictures/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Letizia porte le diadème Cartier de la reine Sofia pour le banquet d’État avec le président italien

Ce diadème en platine serti de diamants de taille est probablement le plus prestigieux bijou gardé dans les cassettes de la famille royale espagnole. Ce diadème doit son nom aux trois fleurs de lys, dont la fleur centrale est la plus grande, qui sont mises en valeur par des volutes. La fleur de lys est l’emblème de la famille Bourbon, dynastie qui règne actuellement sur l’Espagne. La reine Letiza portait aussi les boucles d’oreilles de la reine Ena ainsi qu’une broche en fleur de lys sur l’écharpe bleue de l’ordre des Séraphimes.

Ce diadème est un cadeau personnel du roi Alphonse XIII à son épouse, la princesse Victoire-Eugénie de Battenberg, pour son mariage. Victoire-Eugénie, connue comme la reine Eugénie d’Espagne à son mariage, mais souvent simplifiée en Ena, a porté le cadeau de son époux lors de la cérémonie en 1906.

La tiare de mariage de la reine Ena est aussi surnommée La Buena. La Buena a même été enrichie en 1910. La nouvelle reine a fait agrandir la base en y ajoutant des motifs. Le bijou était donc une commande du roi Alphonse XIII pour sa promise, commande passée au joaillier madrilène Ansorena. On l’appelle donc aussi le diadème fleurs de lys Ansorena.

La reine Ena a porté le diadème fleurs de lys a de nombreuses reprises. Elle l’a porté pour la dernière fois en 1967, à l’occasion de la réception précédant le mariage de sa petite-fille l’infante Pilar, sœur de Juan Carlos. Victoire-Eugénie est décédée en 1969, période pendant laquelle la monarchie était abolie en Espagne. Le diadème revint alors à sa belle, Maria Mercedes, épouse du comte de Barcelone, qui était à l’époque le dernier fils légitime en vie d’Alphonse XIII. Par la suite, Franco choisit Juan Carlos, fils du comte de Barcelone, comme héritier. Le diadème fleurs de lys revint donc à l’épouse de l’héritier, Sofia de Grèce, qui devint reine d’Espagne, lorsque Juan Carlos succéda à Franco en 1975.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr