Paix, solidarité et prospérité : le discours du Nouvel An 2022 du prince Albert II de Monaco

Le prince Albert II de Monaco a envoyé ses vœux pour 2022 aux Monégasque, lors d’une intervention télévisée ce 31 décembre 2021. Le discours du prince souverain mettait l’accent sur la nécessité de rester solidaire et fidèle aux valeurs de la Principauté, qui ont toujours fait sa réussite. Le prince Albert souhaite que la solidarité et la situation privilégiée des Monégasques puissent être mises au service des plus faibles et des générations futures.

Lire aussi : Le roi Harald insiste sur la nécessité d’empathie envers autrui dans son discours de Nouvel An

Le discours du prince Albert II de Monaco pour le Nouvel An 2022

«Il est essentiel que chacune et chacun d’entre nous puisse marquer une pause afin de prendre le temps pour affronter, tant individuellement que collectivement, les défis à venir», débute le prince Albert dans son discours. Le prince souverain rappelle que le combat contre la pandémie de coronavirus se poursuit. «La fragilité de la situation nous est rappelée chaque jour, avec le risque d’une remise en question constante des avancées obtenues au cours de l’année 2021.»

Le prince Albert II appelle à la responsabilité, en insistant sur le respect des gestes barrières «mais également en étant conscient qu’aujourd’hui, notre seule arme véritablement efficace demeure la vaccination.» Le prince explique que la responsabilité de chacun est engagée, «non seulement envers nous-mêmes mais surtout envers nos proches, envers la société dans laquelle nous vivons». Le chef d’État souligne que cette responsabilité aura des conséquences sur la société que nous léguons aux générations futures.

Lire aussi : Le discours de Nouvel An de la reine Margrethe II : «Beaucoup de choses ont changé mais pas l’amour de mes proches ni l’amour de mon pays»

«Je suis convaincu que si nous continuons à faire preuve de solidarité, l’année 2022 sera une étape supplémentaire vers un monde d’avant-pandémie mais plus juste et plus humain.» Albert II a ensuite remercié les personnes désintéressées qui ont apporté «bonheur et réconfort aux personnes en souffrance». Le prince a remercié le personnel de santé et la police qui ont mené à bien leurs missions dans un contexte particulièrement difficile, ainsi que les employés de l’administration publique et certains acteurs du secteur privé qui ont assumé pleinement leur rôle.

Le prince Albert II prononce son traditionnel discours de fin d’année (Photo : capture d’écran vidéo Palais princier)

Le prince Albert s’est félicité des efforts de tous les citoyens qui se montrent solidarité envers nos ainés. Cette solidarité et ces efforts envers autrui sont «aussi les fondements d’espoirs pour l’avenir des jeunes générations». Le prince Albert a qualifié Monaco d’un «lieu de paix et de prospérité où la solidarité, individuelle et collective, privée et publique, s’exprime avec force car sa population est consciente des privilèges qui sont les siens».

Dans le dernier volet de son discours, le prince Albert a abordé le futur de son pays. Le chef d’État monégasque assure que «la Principauté va poursuivre son développement sur des valeurs qui ont toujours fait sa force : confiance en son modèle économique et social, générosité et compassion envers les plus fragiles et les plus démunis, société inclusive, juste et durable». Le prince Albert a indiqué qu’il s’engageait pleinement à faire respecter les responsabilités et les obligations de son pays vis-à-vis de sa population et des générations futures.

«J’ai toute confiance en notre capacité à surmonter les épreuves comme nous l’avons toujours fait dans notre histoire. Ma famille se joint à moi pour vous présenter nos vœux les plus chaleureux pour l’année 2022.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr