Une pétition pour expulser le roi de Thaïlande d’Allemagne a dépassé les 150 000 signatures

Une pétition en ligne à destination du Bundestag a dépassé les 150 000 signatures. Elle fait part du mécontentement des Thaïlandais et des Allemands de voir le roi Maha Vajiralongkorn vivre en Bavière. La gestion d’affaires thaïlandaises depuis le sol allemand pose des questions qui font à l’encontre des lois internationales. La pétition, qui sera ensuite envoyée à Angela Merkel, demande de considérer le roi de Thaïlande comme persona non grata en Allemagne.

Le roi Maha Vajiralongkorn bientôt interdit de séjour en Allemagne ? (Photo : Bureau of Royal Household)

Lire aussi : Maha Vajiralongkorn vit-il ses derniers instants en tant que roi de Thaïlande ?

150 000 personnes veulent que Maha Vajiralongkorn devienne persona non grata en Allemagne

Le roi Maha Vajiralongkorn a établi sa résidence principale en Bavière depuis de nombreuses années, alors qu’il était encore prince héritier. Ces dernières années, il occupe le Grand Hotel Sonnenbichl dans la station alpine de Garmisch-Partenkirchen, où il y a installé son harem. Avec la crise du coronavirus, l’ingérence du roi de Thaïlande a été portée au grand jour par les médias internationaux, y compris dans son pays.

Le roi de Thaïlande a installé son harem au Grand Hotel Sonnenbichl, à Garmisch-Partenkirchen, en Bavière (Photo : Traveloka)

Des rumeurs de maltraitance du personnel, au sein de l’hôtel situé en Allemagne, pose question quant aux droits du travail et aux droits de l’homme qui ne seraient pas respectés dans ce pays qui tente de fermer les yeux sur les agissements du souverain. « Au nom des peuple thaï et allemand, nous ne pouvons pas accepter que Maha Vajiralongkorn installe sa résidence principal hors du Royaume et jouisse d’une immunité diplomatique en République fédérale allemande », peut-on lire dans la pétition en ligne ayant déjà accumulé plus de 150 000 signatures.

« La décharge des prérogatives royales de Sa Majesté par la République fédérale d’Allemagne constitue une attaque contre le principe de non-intervention et de non-ingérence, découlant du fondement du droit international ainsi que de la résolution 2625 de l’Assemblée générale des Nations Unies. »

La gestion des affaires thaïlandaises depuis le sol allemand pose des questions de droit international

« Nous demandons à la République fédérale d’Allemagne, conformément au premier paragraphe de l’article 9 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, de déclarer Vajiralongkorn persona non grata sur les territoires de la République fédérale d’Allemagne. » La pétition termine sa requête en demandant d’interdir « au roi de continuer toute résidence en Allemagne. »

Le site change.org est inaccessible depuis la Thaïlande (Photo : capture d’écran)

Le site Change.org, sur laquelle a été rédigée la pétition, est inaccessible depuis la Thaïlande. Les autorités ont bloqué l’accès au site depuis le pays. Un message apparait, indiquant que le contenu du site est considéré comme illégal.

Il y a quelques jours, le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas avait été interpellé lors d’une séance de questions, sur sa connaissance du dossier. Il avait alors fait savoir son mécontentement et sa crainte de voir qu’un souverain étranger dirige son pays depuis le territoire allemand. Actuellement, le roi de Thaïlande, son épouse et sa royale consort sont retournés en Thaïlande pour une période d’un mois, le plus long séjour programmé depuis 2019.

Lire aussi : Le roi de Thaïlande rentre au pays avec la Reine et sa maitresse pour un mois

Source : Change.org

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr