Le roi de Thaïlande rentre au pays avec la Reine et sa maitresse pour un mois

Le roi de Thaïlande vient d’arriver ce samedi 10 octobre sur le territoire thaïlandais. Il s’agit d’une visite étonnamment longue qui est programmée pour le roi Maha Vajiralongkorn, qui devrait rester en Thaïlande jusqu’au 1e novembre. Il est arrivé ce matin en Thaïlande accompagné d’une équipe impressionnante, de membres de sa cour, de son épouse, la reine Suthida, et de sa royale consort, la favorite Koi.

Le roi Maha Vajiralongkorn débute son long séjour en Thaïlande par une cérémonie d’offrandes aux moines bouddhistes (Photo : Bureau of Royal Household)

Lire aussi : Maha Vajiralongkorn vit-il ses derniers instants en tant que roi de Thaïlande ?

Un retour de près d’un mois en Thaïlande pour Maha Vajiralongkorn

Le roi de Thaïlande, qui vit en Bavière dans l’Hôtel Sonnenbichl de Garmisch-Partenkirchen, a pris l’habitude depuis le début de l’année, de réaliser des voyages express de 24 heures en Thaïlande, à l’occasion de grands événements protocolaires auxquels le souverain se doit d’assister. La fréquence est habituellement d’une fois par mois ou une fois tous les deux mois. Le déroulé du voyage est toujours le même. Après avoir décollé de l’aéroport de Munich, son avion se dirige vers l’aéroport de Zurich pour faire monter à bord la reine Suthida, qui elle vit dans un hôtel en Suisse.

Le roi et la reine de Thaïlande resteront dans leur pays pendant près d’un mois (Photo : Bureau of Royal Household)

Lire aussi : La maitresse du roi de Thaïlande retrouve son titre de concubine royale

Cette fois-ci, le roi, la reine et la noble consort du roi devraient rester près d’un mois à Bangkok. Le séjour prolongé en Thaïlande peut s’expliquer par l’obligation du roi de se trouver sur le territoire pendant le mois d’octobre, qui correspond à la période durant laquelle se déroulent les cérémonies bouddhistes de Kathina. Les spécialistes de la monarchie thaïlandaise annoncent que le Roi devrait retourner en Allemagne le 1e novembre. Etrangement, il serait déjà de retour le 9 novembre. Cet aller-retour étonnant ne s’explique pour le moment que pour des raisons de superstition. Le roi de Thaïlande a plusieurs lubies et agit régulièrement selon le conseil de prédictions astrologiques.

Lire aussi : Le roi de Thaïlande en balade à vélo avec ses maitresses en Bavière

Le roi Rama X a pris avec lui la reine Suthida et la royale consort

Il s’agit du premier séjour de plus de 24 heures du roi de Thaïlande dans son pays depuis 2019. L’année dernière, les festivités du mois d’octobre avaient été le cadre de scandales en coulisses. La famille royale s’était déchirée, notamment à propos de la noble consort, qui a divisé la cour et les proches du roi. Les disputes en interne avaient obligé le roi à décaler plusieurs événements. Le roi de Thaïlande avait fini par destituer sa maitresse, la priver de tous ses titres et l’envoyer en prison pour trahison.

La maitresse Koi, titrée royale consort, participe à la cérémonie (Photo : Bureau of Royal Household)

Lire aussi : Protestations devant l’hôtel du roi de Thaïlande qui torture son personnel en Allemagne

Cette année, la favorite Koi est de nouveau du voyage. Elle a été libérée de prison au mois de septembre et a été envoyée en Allemagne, dans l’hôtel où est installé le harem du roi Maha Vajiralongkorn, dès sa libération. Sineenat “Koi” Wongvajirapakdi, 35 ans, née Niramon Ounprom, a retrouvé tous ses honneurs dès sa libération de prison. Elle a également retrouvé ses honneurs dans les différents ordres dynastiques du pays et son rang au sein de l’armée. Elle est major-général et dame Grand-Cordon de classe spéciale de l’ordre de l’Éléphant blanc, dame Grand-Croix de première classe de l’ordre de Chula Chom Klao, dame Grand-Cordon de classe spéciale de l’ordre de la Couronne de Thaïlande et a reçu la médaille Rattanaporn de première classe.

Dès son arrivé en Thaïlande, le roi a assisté et participé à une cérémonie d’offrandes de tissus aux moines, dans le cadre des festivités de Kathina. Le séjour du roi se déroule dans un climat tendu, alors que le pays connait un mouvement de protestation de grande ampleur. Les Thaïlandais demandent une réforme de la constitution, qui pourrait mener à des violences envers la population, si un changement de régime venait à se concrrétiser. En même temps, pour la première fois en Allemagne, ce sont les autorités du pays qui héberge le roi, qui ont fait entendre leur voix. Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas a pour la première fois fait savoir son mécontentement et sa crainte de voir qu’un souverain étranger dirige son pays depuis le territoire allemand.

Lire aussi : La secte militaire du roi de Thaïlande : l’enfer de l’hôtel de Bavière où Maha Vajiralongkorn vit avec son harem

Sources : Andrew Marshal McGregor et Siamrath

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr