Les 10 ans du prince Giorgi de Géorgie !

Ce 27 septembre 2021, le prince Georges de Géorgie fêtait ses 10 ans. Pour l’occasion, la famille royale a partagé une photo du petit héritier devant son gâteau. Son père est l’actuel prétendant au trône de Géorgie.

Lire aussi : Baptême du prince Bagrat de Bagration-Mukhrani

L’héritier de Géorgie fête son 10e anniversaire

Le prince Giorgi de Bagration-Bagration est né le 27 septembre 2011. Il est le fils unique du prince David Bagration-Mukhrani et de la princesse Anna Bagration-Gruzinsky. Le prince Giorgi est âgé de 10 ans cette année. Le jeune prince accompagne régulièrement son père lors d’événements officiels. Selon la configuration actuelle de la famille royale géorgienne, le prince sera un jour l’unique prétendant à l’ancien trône de Géorgie, qui est aujourd’hui disputé entre deux branches.

Photo d’anniversaire du prince Giorgi de Géorgie (Photo : Facebook/TheRoyalHouseOfGeorgiaOfficialPage)

La famille royale de Géorgie a partagé une photo du prince “Georges” pour son 10e anniversaire, ce 27 septembre. Les parents du prince Giorgi sont officiellement divorcés, après plusieurs unions civile, religieuse et un renouvellement des vœux en vue de réconcilier deux branches rivales de la famille royale. Le prince David, actuel prétendant au trône de l’une des deux branches et père de Giorgi, est remarié depuis 2020 à Irina Begashvili.

C’est à la cathédrale de la Sainte-Trinité de Tbilissi que le prince David Bagration-Mukhrani a épousé devant 3000 personnes la princesse Anna Bagration-Gruzinsky, en février 2009. L’office religieux était dirigé par Elie II de Géorgie. Il est probable que la princesse Anna ait été contrainte de divorcer de son premier époux pour épouser le prince David. Le prince David, comme son père, n’ont jamais caché leur intention de restaurer la monarchie. La dynastie Bagratide a régné durant de nombreux siècles sur plusieurs territoires situés sur l’Arménie et la Géorgie, dont la légende raconte qu’elle est descendante d’une famille juive et peut-être même du roi de David.

Le prince David et son fils, le prince Giorgi, en 2016 (Photos : Facebook/TheRoyalHouseOfGeorgiaOfficialPage)

Lire aussi : Le rôle de la famille impériale de Russie depuis son retour d’exil

Le prince Giorgi réconciliera deux branches de la famille Bagration

La princesse Anna est la fille du prince Nugzar Bagration-Gruzinsky, 71 ans, actuel prétendant au trône de Géorgie. Il est l’ainé de la famille royale et le seul prince descendant du roi Georges XII (1746-1800), dernier roi du royaume de Kartl-Kakhétie (aussi appelé royaume des Deux-Géorgies). Juste après la mort de Georges II, la Géorgie et ses royaumes intègrent l’Empire russe, écartant du trône le jeune héritier de Georges XII.

En 1991, le prince Georges de Bagration (ou Bagrationi-Moukhraneli), père de David et grand-père du jeune Giorgi, a été reconnu par le gouvernement géorgien comme étant le chef de l’ancienne famille royale de Géorgie (bien que la branche Moukhrani ne descende pas du dernier roi Georges XII). À sa mort, en 2008, son fils David lui a succédé et profite de la légitimité que le gouvernement avait accordé à son père.

Le prince David est né en 1976 et est désigné par ses partisans comme le roi Davit XIV. La branche Mukhrani respecte la règle de succession salique. Le dernier roi a avoir régné dans leur famille est le roi Vakhtang VI (18e siècle) qui fut souverain du Karthlie. Après Vakhtang VI, le royaume de Karthlie et le royaume de Kakhélie s’unifièrent et formèrent le nouveau royaume de Géorgie. La dispute entre les deux branches date de l’unification de la Géorgie. C’est le roi Héraclius II (Irakli II) qui devint le roi de ce nouveau royaume, en 1762. Héraclius est le descendant des rois de Kakhélie. Georges XII, son fils, lui a succédé. Georges XII est donc le deuxième et dernier roi de la grande Géorgie unifiée.

La branche Gruzinski porte ce nom depuis l’annexion de la Géorgie par l’Empire russe. Le nom dérive du mot « Géorgie » prononcé en russe. Les membres de la famille royale géorgienne, descendants de Georges II, purent garder leurs titres de noblesse, transformés en titres de noblesse russes. La famille Gruzinski n’applique pas la loi salique, étant donné qu’au Moyen-Âge plusieurs femmes furent reines de Géorgie.

La réconciliation entre les deux familles se fera d’elle-même dans une génération. En effet, comme la famille Gruzinski applique la primogéniture stricte, l’héritière du prince Nugzar est sa fille aînée, Anna. La princesse Anna a épousé… David de Moukhrani, le rival de son père. Anna et David ont un fils, Giorgi Bagration-Bagrationi, qui est déjà désigné par son père comme son successeur légitime. Le prince Giorgi sera donc le premier prétendant au trône qui réconciliera les deux branches de la famille qui se disputent depuis plusieurs siècles.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr