Une pièce à l’effigie d’un roi sera frappée pour la première fois en 72 ans, en Roumanie

Pour la première fois depuis la fin de la monarchie en 1947, la Roumanie va mettre en circulation, fin du mois d’août 2019, une pièce de monnaie sur laquelle figurera la tête d’un roi. À partir de cette date, les Roumains pourront voir la tête de leur ancien souverain, le roi Ferdinand, sur les pièces de 50 bani, accompagné de son épouse, la reine Marie, née Marie d’Édimbourg. Jusqu’à présent les pièces de 50 bani comprenait d’un côté le blason roumain et de l’autre côté la valeur. Ces pièces qui seront mises en circulation sont en laiton, mais une collection de 500 pièces en or, sera également mise en vente.

Le roi Ferdinand de Roumanie bientôt sur les pièce de 50 bani

La Banque nationale roumaine a annoncé que 5 millions de pièces de 50 bani (environ 10 centimes d’euros), seront mises en circulation dès le 27 août, avec la tête du roi Ferdinand sur le revers. Sur l’avers de la pièce, on y reconnaitra une photo du roi et de la reine Marie prise lors de leur visite Oradea, pour constater leur nouveau territoire, en Transylvanie, le 23 mai 1919. On y reconnait les bâtiments de la ville en arrière-plan et les souverains au centre.

Embed from Getty Images

Le roi Ferdinand est le roi de la Grande Roumanie historique

Le roi Ferdinand est considéré comme le « roi de l’unité nationale » en Roumanie et bénéficie d’une grande popularité. Ferdinand était roi pendant la Première Guerre mondiale et a eu le courage de ne pas prendre le parti de l’Allemagne ni de l’Empire austro-hongrois. Ce choix lui a valu d’être récompensé par les Alliés dès la fin de la guerre. L’expansion du pays, est la plus grande expansion de son histoire et on l’appelle aujourd’hui la Grande Roumanie historique, recevant la Bessarabie, la Transylvanie et la Bucovine en cadeau. Après la Seconde Guerre mondiale, la Roumanie perdra quelques milliers de kilomètres carrés au profit de l’Union soviétique et aujourd’hui, la Roumanie est quelque peu plus petite que celle de la Grande Roumanie historique. Une partie de la Bucovine occupe appartient actuellement à l’Ukraine et à la Moldavie.

Pièces de 50 bani habituelles, avec le blason d’un côté et la valeur de l’autre (photo : Wikicommon)

Un roi fait son retour sur une pièce de monnaie qui n’est pas une pièce de collection

Le dernier roi à apparaitre sur une pièce de monnaie en Roumanie était le roi Michel (Michai). Le roi Michel était le fils du roi Carol II, resté au pouvoir pendant 10 ans, et petit-fils de Ferdinand. C’est aujourd’hui la fille du roi Michel et de la reine Anne, la princesse Margareta qui est la Gardienne de la Couronne roumaine, après quelques polémiques familiales à propos de la succession, notamment concernant le prince déchu Nicholas Medforth-Mills. Le roi Michel 1e, fut le souverain de 1940 à 1947 mais n’a jamais renoncé à son titre, jusqu’à sa mort en 2016. L’année dernière, pour commémorer les 100 ans de la fusion de la Transylvanie avec la Roumanie, des billets avec Ferdinand et Marie avaient déjà été imprimés en édition limitée. Plusieurs timbres à l’effigie d’un souverain ont déjà vu le jour en Roumanie, même depuis la fin de la monarchie. En 2017, une pièce commémorative avec la tête du roi Ferdinand avait été frappée, en mémoire de la bataille de Marasti.

No Comments Yet

Leave a Reply