La Première ministre écossaise offre une bouteille de whisky à Elizabeth II après avoir demandé un référendum sur l’indépendance de l’Écosse

Ce 28 juin 2022, la cheffe du parti indépendantiste écossais, Nicola Sturgeon, a soumis à la Cour suprême la question d’un nouveau référendum sur l’indépendance de l’Écosse. Au lendemain de cette nouvelle action dans le bras de fer qui l’oppose à Londres, Nicola Sturgeon a rendu visite à la reine Elizabeth II qui effectue actuellement son séjour annuel en Écosse.

Lire aussi : L’héritier du Liechtenstein pourrait devenir le roi d’Écosse ?

Nicola Sturgeon demande l’organisation d’un nouveau référendum sur l’indépendance de l’Écosse

Nicola Sturgeon, Première ministre d’Écosse depuis 2014, cheffe du parti SNP, le parti indépendantiste écossais, a soumis ce mardi à la Cour suprême la question d’un nouveau référendum sur l’indépendance de l’Écosse. En 2014, les Écossais s’étaient prononcés à 55% contre l’indépendance de la nation du nord. Depuis lors, le Royaume-Uni a quitté l’Europe, un Brexit pour lequel les Écossais ont largement voté contre.

La reine Elizabeth II reçoit Nicola Sturgeon en audience au lendemain de sa demande d’organiser un référendum sur l’indépendance de l’Écosse en octobre 2023 (Photo : Jane Barlow/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Hasard du calendrier, Nicola Sturgeon, 51 ans, avait rendez-vous avec la reine Elizabeth II, 96 ans, ce mercredi 29 juin. La visite a lieu dans le cadre de la Semaine écossaise, une semaine par an que la reine consacre officiellement aux affaires de l’Écosse. Elle réside alors au palais de Holyrood, le lieu de travail officiel du souverain britannique à Édimbourg. Par ailleurs, la reine se rend plusieurs fois par an au château de Balmoral, sa résidence privée où elle réside dans le cadre de ses séjours privés en Écosse.

Lire aussi : Elizabeth II reçoit les clés d’Édimbourg pour démarrer sa semaine en Écosse

La Première ministre écossaise offre une bouteille de Johnny Walker à la Reine

Ce mercredi, Nicola Sturgeon n’est pas arrivée les mains vides devant la reine. La Première ministre a offert une bouteille de whisky à Elizabeth II. Nicola Sturgeon avait choisi une bouteille Johnny Walker Blue Label. La Première ministre a indiqué qu’elle souhaitait que les Écossais se rendent aux urnes pour un scrutin consultatif le 19 octobre 2023. L’unique question sera « L’Ecosse doit-elle être un pays indépendant ? ».

Pour organiser un tel référendum, Londres doit donner son accord, ce qui n’est pas près d’arriver. Récemment, Boris Johnson a encore déclaré qu’un tel scrutin ne pouvait avoir lieu qu’une fois par génération et que les Écossais se sont déjà prononcés en 2014. Nicola Sturgeon cherche à organiser son référendum sans l’aval de Londres, et pour y parvenir, elle tente d’obtenir l’accord de la Cour suprême.

Après cette rencontre avec Nicola Sturgeon, la reine Elizabeth II a accueilli une autre personnalité politique écossaise dans son bureau. Alison Johnstone, ancienne écologiste, a rencontré la reine en sa qualité de présidente du parlement écossais. L’Écosse possède son propre parlement depuis 1999. L’assemblée unicamérale est composée de 129 députés.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr