Le président estonien souligne l’importance du rôle de la famille royale danoise après sa rencontre avec Margrethe II

La reine Margrethe II a reçu en audience ce mardi 14 juin 2022 le président de l’Estonie. Alar Karis a rencontré la reine du Danemark et son héritier au complexe royal d’Amalienborg, à Copenhague. Après sa discussion avec la reine Margrethe II et le prince héritier Frederik, le président estonien a souligné l’importance du rôle joué par la famille royale pour renforcer les liens entre les deux pays.

Lire aussi : La reine Margrethe II rencontre le président du parlement géorgien

Alar Karis convié en audience par la reine Margrethe II

La reine Margrethe II a reçu en audience Alar Karis au palais Christian IX d’Amalienborg ce mardi. Le président de la république d’Estonie a rencontré la reine en présence du prince héritier Frederik. Alar Karis, 64 ans, a été élu président de ce pays balte d’1,2 million d’habitants, en octobre 2021. Diplômé en sciences vétérinaires et dans d’autres domaines scientifiques, Alar Karis est un généticien moléculaire et spécialiste du développement biologique. Il a été directeur du Musée national d’Estonie et recteur de l’université de Tartu, avant de prendre de l’importance dans les sphères politiques.

La reine Margrethe II, Alar Karis et le prince héritier Frederik (Photo : Kongehuset)

L’Estonie est une république parlementaire et le président a surtout une fonction honorifique. Durant son mandat de 5 ans, il doit d’ailleurs se retirer de tout parti politique. Alar Karis, issu du milieu scientifique et universitaire, était un candidat indépendant et affilié à aucun parti.

Le ministre danois de l’Éducation et de la Recherche, Jesper Petersen, était également présent à la réception au palais en présence de la reine et de l’héritier du trône. La reine Margrethe II et son homologue estonien ont notamment parlé de la situation en Ukraine. L’Estonie, qui fit partie de l’Empire russe, puis de l’Union soviétique, a pris son indépendance de la Russie en 1991. L’Estonie partage près de 300 km de frontières avec la Russie.

Jesper Petersen, la reine Margrethe et son fils aîné avec le président estonien ce 14 juin 2022 (Photo : Kongehuset)

Lire aussi : La reine Margrethe rencontre la présidente du Parlement européen Roberta Metsola

Il était aussi question de parler de la coopération bilatérale en termes de défense, d’énergie verte et de l’avenir digital. Le président estonien a expliqué sur ses réseaux sociaux que l’entretien avec la reine Margrethe II a permis d’avoir des « très bonnes discussions » sur les sujets abordés. Il a également souligné l’importance du rôle joué par la famille royale danoise pour entretenir les bonnes relations entre l’Estonie et le Danemark. « Nos excellentes relations sont basées sur des liens historiques et des valeurs communes. Nous accordons une grande estime au rôle de la famille royale dans la construction des liens entre l’Estonie et le Danemark ».

« Le Danemark est l’un des principaux alliés de l’Estonie au sein de l’OTAN, contribuant au groupement tactique de l’OTAN stationné en Estonie, et est un partenaire aux vues similaires du pays dans l’Union européenne », explique le site de la présidence estonienne. Durant sa visite au Danemark, le président a aussi rencontré le président du parlement danois, Henrik Dam Kristensen, et il a participé à une conférence sur la collaboration dano-estonienne en matière de nouvelles technologies.

Le président estonien est élu par un scrutin indirect, par les 101 membres du Riigikogu, l’assemblée parlementaire estonienne. Plusieurs tours de vote peuvent être organisés jusqu’à ce que le candidat obtienne au moins deux tiers des votes (pour les trois premiers tours) et la majorité absolue (pour les quatrième et cinquième tours). Si aucun candidat n’est élu à l’issue des cinq tours, le parlement propose de nouveaux candidats et tout le processus électoral reprend depuis le début.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr