Le prince Andrew demande à être jugé par un jury

Le prince Andrew a finalement accepté le procès en civil, qui devrait avoir lieu dans le second semestre de 2022. Il est accusé d’agression sexuelle sur mineure par la plaignante, Virginia Giuffre; qui avait déposé une plainte au civil en août 2021. Dans de nouveaux documents très détaillés, déposés par son avocat new-yorkais, le duc d’York nie point par point les faits qui lui sont reprochés. Il demande aussi à être jugé devant un jury.

Lire aussi : Le prince Andrew abandonne ses fonctions militaires et l’usage de son prédicat avec l’accord d’Elizabeth II

Le prince Andrew nie les faits mais souhaite aller au civil

« Le prince Andrew exige par la présente un procès par un jury sur tous les motifs invoqués dans la plainte » au civil déposée en août 2021 à New York par Virginia Giuffre, peut-on lire dans les nouveaux documents transmis ce mercredi 26 janvier 2022 par les avocats du duc d’York au tribunal fédéral de Manhattan. Virginia Giuffre, née Virginia Roberts, 38 ans, accuse le second fils de la reine Elizabeth de l’avoir agressée sexuellement à trois reprises en 2001, alors qu’elle était âgée de 17 ans.

Elle dit avoir été l’une des victimes du réseau pédophile du milliardaire américain Jeffrey Epstein, ami du prince Andrew. Ce dernier aurait profité de ses services. Jeffrey Epstein a mis fin à ses jours en prison en 2019 et sa complice, Ghislaine Maxwell, a été reconnue coupable en décembre dernier à New York de trafic sexuel de mineurs. 

(Photo : Neil Hall/PA Wire/Abacapress)

Le prince Andrew nie catégoriquement les faits qui lui sont reprochés, et ce depuis son interview à la BBC en 2019 dès que l’affaire a éclaté. Le prince Andrew et ses avocats ont tenté jusqu’à peu de faire annuler la plainte, jouant notamment sur des vices de procédure. Un peu plus tôt dans le mois, le juge Kaplan de New-York a définitivement rejeté le dernier recours d’annulation, confirmant la poursuite judiciaire.

Ce mercredi, l’équipe du prince Andrew confirme donc qu’il ira jusqu’au tribunal, demandant à être jugé au civil par un jury. Malgré cela, Le Monde indique que cela n’exclut pas la possibilité d’avoir une tentative de régler l’affaire par un arrangement financier. Il y a quelques jours, David Boies, avocat de Virginia Giuffre avait pourtant indiqué que sa cliente ne se contenterait pas d’une transaction financière.

Que va-t-il se passer pour le prince Andrew ? Si procès il y a, le prince devra d’abord faire une déposition sous serment. Celle-ci doit se dérouler auprès d’un avocat mais peut avoir lieu au Royaume-Uni. Lors de cette déposition sous serment, il sera appelé à répondre à toutes les questions des avocats de Virginia Giuffre. Les réponses à ces questions serviront ensuite à être utilisées comme preuves lors d’un procès. Elles pourront être présentées à un jury, qui lui devra juger du dédommagement prévu pour la plaignante. Selon des experts américains, il est presque impossible que le prince Andrew ne se déplace pas jusqu’à New York. S’il est jugé par défaut, par contumace, le verdict lui sera très certainement défavorable.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr