Le prince Constantijn devient Petrushka au travail

Petrushka d’Orange-Nassau est le nouveau nom adopté par le prince Constantijn, le frère cadet du roi des Pays-Bas. Le prince Constantijn a annoncé sur son compte LinkedIn qu’il changeait de prénom pendant une semaine, pour soutenir une initiative féministe de Women Inc.

Lire aussi : La princesse Beatrix célèbre les 90 ans d’une association féministe

Le prince Constantijn d’Orange-Nassau change de prénom pour défendre l’égalité des genres

Le prince Constantijn des Pays-Bas, 52 ans, est le troisième et plus jeune fils de l’ancienne reine Beatrix. Il occupe une place importante au sein de la monarchie néerlandaise, bien que lui et son épouse, la princesse Laurentien, se montrent plutôt discrets. En plus d’occuper d’être 4e dans l’ordre de succession et membre de la Maison royale, le prince Constantijn a une vie professionnelle bien chargée.

Le prince Constantijn attire l’attention sur les inégalités dans les directions d’entreprise (Photo : RVD – Martijn Beekman)

Lire aussi : Nouvelles photos officielles de Constantijn et Laurentien des Pays-Bas

Diplômé en droit à l’université de Leyde, il a travaillé à Londres pour un cabinet de conseil puis à Bruxelles au sein des affaires européennes. Depuis quelques années, c’est dans le milieu des start-ups qu’il s’épanouit. Il a cofondé et a été président de StartupFest Europe en 2019, mais aussi C22C ou encore No5 Foundation, si on en croit son compte LinkedIn. Il est aussi conseiller expert chez TechLeap, qui booste l’écosystème de la tech aux Pays-Bas.

C’est d’ailleurs sur son compte Linkedin, la plateforme de réseautage professionnelle, que le prince Constantijn, habituellement connu comme Constantijn van Oranje-Nassau, a surpris ses abonnés et le site Adelswelt. « Cette semaine, je m’appelle Petrushka. Pourquoi ? Je veux aider à attirer l’attention sur ce fait choquant : aux Pays-Bas, il y a plus de PDG appelés Peter que de PDG qui sont des femmes ». Peter, qui est la version néerlandaise de Pierre, est un prénom masculin très courant dans le pays.

Ce constat interpellant a été révélé par Women Inc, qui a lancé l’initiative Mijn naam is Peter (Mon nom est Peter). L’initiative consiste à ce que toutes les femmes changent leurs noms sur LinkedIn en Peter, « pour attirer l’attention sur la répartition inégale des sexes sur le lieu de travail ». Women Inc. indique que seulement 12% des membres des conseils d’administration de sociétés cotées en bourse sont des femmes. Également, seulement un quart des enseignants universitaires sont des femmes et 39% des députés au parlement néerlandais sont des femmes.

« Un tel manque de diversité au sommet ne devrait tout simplement pas exister. Les femmes sont structurellement sous-représentées dans les postes de direction, alors qu’il est prouvé que la diversité dans la direction augmente les profits. Il est temps que cela change ! », explique le prince Constantijn. Il a donc souhaité lui aussi contribué à cette initiative, en incitant son réseau à inverser les rôles. « Changez votre prénom en Petra ou une autre déclinaison de Peter cette semaine et partagez cette publication ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr