Le prince Constantijn remet les prix World Press Photo 2022

Le prince Constantijn des Pays-Bas a assisté et a participé à la cérémonie de remise du concours World Press Photo. Le frère du roi des Pays-Bas était en charge de remettre tous les prix aux lauréats. Les photos sont également exposées au public dans la Nieuwe Kerk d’Amsterdam.

Lire aussi : La princesse Maria Laura dans une robe Valentino rouge passion photographiée par Régine Mahaux

Amber Bracken a remporté le premier prix de World Press Photo

Ce samedi 14 mai a eu lieu la cérémonie annuelle du World Press Photo Contest 2022. Le concours récompense les photojournalistes et les photographes de documentaire. La remise des prix était organisée dans la Nieuwe Kerk d’Amster, là où sont également exposées les photos gagnantes, jusqu’au 14 août. Le prince Constantijn est parrain du World Press Photo depuis 2008. Son épouse, la princesse Laurentien, l’accompagnait lors de cet événement.

Le prince Constantijn et la princesse Laurentien à la cérémonie du World Press Photo 2022 (Photo : Koen Van Weel /Hollandse Hoogte-ANP/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La reine Letizia devient étudiante d’honneur de son ancienne université de journalisme

Parmi les photographes primés pour leurs histoires visuelles, le premier prix a été remis à Amber Bracken. Sa photo a été publiée dans le New York Times pour illustrer un article sur les dépouilles d’enfants indigènes que l’on a découvertes l’année dernière au Canada. La photo représente une robe rouge pendue à une croix comme épouvantail non loin du pensionnat de Kamloops où on a retrouvé 215 cadavres d’enfants autochtones. Un arc-en-ciel traverse aussi le ciel.

Cette année, 64 823 images ont été soumises au vote du jury. Des images fournies par 4066 photographes venus de 130 pays. Outre le prix de la photo de l’année, qui a été remis à Amber Bracken, de nombreux autres prix régionaux sont remis, dans quatre catégories. Les prix sont d’abord remis aux lauréats des six régions du monde (Afrique, Asie, Europe, Amérique centrale et du nord, Amérique du sud, Asie du sud-est et Océanie) dans les quatre catégories. Ce qui fait 24 lauréats. Les quatre lauréats finaux, un dans chaque catégorie, ont été récompensés ce samedi. Le prix s’accompagne d’une récompense de 6000 euros.

Le premier prix dans la catégorie Série de l’année a été remis à Matthew Abbott, réalisateur australien de documentaires pour son reportage sur le peuple Nawarddeken. Le prix Projet à long terme de l’année a été décerné au Brésilien Lalo de Almeida pour son reportage photographique de 12 ans, en noir et blanc, qui témoigne de la déforestation en Amazonie. La photographe équatorienne Isadora Romero est la lauréate du prix de la catégorie Format Libre.

Après le mois d’août, l’exposition voyagera à travers le monde et des millions de visiteurs sont attendus dans 65 villes et 25 pays. La World Press Photo est basée à Amsterdam. En plus de soutenir et de promouvoir le photojournalisme et la photographie documentaire, la World Press Photo s’engage pour la liberté d’information. World Press Photo a été fondée en 1955 aux Pays-Bas. Le prix est considéré internationalement comme le prix le plus prestigieux dans le domaine de la photographie de presse professionnelle. 

Du 11 au 14 mai 2022, World Press Photo a invité les 24 photographes gagnants du monde entier à Amsterdam pour un programme unique. Les activités comprennent des rencontres des lauréats avec d’importantes institutions et organisations nationales et étrangères, dans le but principal de créer des réseaux. Les gagnants auront également l’occasion unique de se rencontrer et d’apprendre les uns des autres.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr