Le prince de Galles évoque sa grand-mère au sommet de préservation de la vie sauvage

Le prince William a participé ce mardi 4 octobre 2022 au sommet mondial United for Wildlife, qui réunit les plus grands experts en matière de protection de la vie sauvage. Le fils aîné du roi Charles III a prononcé son tout premier discours public en tant que prince de Galles. Il n’a pas manqué de parler de sa défunte grand-mère.

Lire aussi : Le message émouvant de William en tant que prince de Galles adressé à sa « mamie »

Le premier discours du prince William en tant que prince de Galles au sommet de sa fondation United for Wildlife

Le mardi 4 octobre, le prince de Galles, 40 ans, était invité à prononcer un discours inaugural au sommet mondial de son organisation United for Wildlife. Depuis de nombreuses années le prince William défend la nature et les espèces en voie d’extinction dans leur milieu naturel.

Le prince de Galles était invité à prononcer le discours inaugural du sommet mondial de sa fondation protectrice de la nature sauvage et de lutte contre le braconnage (Photo : Paul Grover/Daily Telegraph/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

United for Wildlife a été fondée en 2014 sous l’impulsion du prince William et est soutenue par la Royal Foundation, la fondation du prince et de la princesse de Galles. La fondation lutte contre tout aspect criminel de la chasse d’animaux sauvages. Dans son premier discours en tant que prince de Galles, William n’a pas manqué de rappeler que son intérêt pour la lutte contre le braconnage lui a été transmis par son père, le roi Charles III, mais aussi par ses défunts grands-parents, la reine Elizabeth II et le prince Philip.

Lire aussi : Le prince et la princesse de Galles visitent pour la première fois le pays de Galles pour mettre fin à leur période de deuil

« Notre monde naturel est l’un de nos plus grands atouts », a déclaré le prince de Galles. « C’est une leçon que j’ai apprise dès mon plus jeune âge, de mon père et de mon grand-père, tous deux naturalistes engagés à part entière, et aussi de ma grand-mère qui me manque beaucoup, qui se souciaient tant du monde naturel ».

« En période de deuil, c’est un réconfort d’honorer ceux qui nous manquent à travers le travail que nous faisons. Je suis donc véritablement réconforté par les progrès que nous réalisons pour mettre fin au commerce illégal d’espèces sauvages », a déclaré le prince William.

People Magazine rappelle que commerce illégal d’espèces sauvages est estimé à 20 milliards de dollars par an. Le prince William s’est félicité de l’impact positir, des changements de lois et des condamnations qui ont eu lieu grâce à l’implication de son association. Depuis sa création, l’association a conclu des partenariats avec 250 organisations qui ont rejoint son réseau. On dénombre pas moins de 450 affaires d’application de la loi, 250 arrestations et près de 200 saisies de produits d’espèces sauvages. 

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr