Le prince de Galles à Waterford en Irlande : visite de la plus vieille ville du pays

Le prince de Galles et son épouse continuent leur séjour sur l’île d’Irlande et passeront les deux prochains jours en Irlande. Le prince Charles, qui adore ce pays, a enchaîné les engagements durant cette première journée à Waterford, la plus vieille ville d’Irlande, fondée par les Vikings.

Lire aussi : Deuxième jour en Irlande du Nord : le prince Charles et Camilla rendent hommage à l’auteur de Narnia à Belfast

Le prince de Galles heureux de retourner en Irlande

« Je ne peux pas vous dire quel immense plaisir cela fait à ma femme et à moi-même d’être à nouveau avec vous en Irlande, un pays qui signifie pour nous plus que ce que je ne puisse le dire. Cela a longtemps été l’une de nos grandes ambitions de visiter chaque comté de cette terre majestueuse avant que la sénilité ne nous rattrape totalement ! », a déclaré le prince de Galles avec humour lors de son arrivée en Irlande.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles viennent de passer quelques jours en Irlande du Nord, territoire compris dans le Royaume-Uni, avant de rejoindre la république d’Irlande. Si l’Irlande fut longtemps hostile à la famille royale, depuis la visite officielle de la reine Elizabeth II en 2011 et celle du prince Charles dès 1995, les relations semblent s’être améliorées. Il est toutefois étonnant que la famille royale programme un voyage en Irlande, un pays voisin, dans le cadre du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II.

Lire aussi : Le prince Charles et Camilla débutent leur séjour en Irlande du Nord et en Irlande à l’occasion du Jubilé de platine

Une première journée de visite à Waterford

La visite du pays a débuté à Waterford. Cette ville d’environ 50 000 habitants est la plus ancienne cité de toute l’île. La ville a été fondée par les Vikings en 914. Lorsqu’Henri II d’Angleterre arriva à Waterford en 1171, il lui conféra le titre de cité royale. Le prince de Galles a ajouté que la ville était considérée « comme le meilleur endroit où vivre en Irlande, Waterford est une ville de promesse et d’espoir pour le futur. »

(Photo : Brian Lawless/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Durant la visite de Waterford, le prince Charles et Camilla ont assisté à une reconstitution de scènes historiques de la période viking. Ils ont ensuite rejoint une fabrique de cristal. Cette verrerie a été fondée en 1783 et a travaillé avec les plus grandes maisons. Elle garde encore cette très bonne réputation.

Le prince Charles a visité l’association GROW HQ, qui met en place des activités et des initiatives ayant pour objectif de motiver les gens à cultiver leur propre nourriture pour vivre plus sainement et encourager un mode d’agriculture plus durable en limitant le trajet et les manipulations entre le jardin et l’assiette.

Au même moment, la duchesse de Cornouailles avait demandé à rencontrer Honeysuckle. Passionnée par les chevaux et les courses, elle souhaitait rencontrer ce cheval monté par Rachael Blackmore. Cette jument vient de remporter sa 15e victoire, ce qui fait d’elle la toute première jument à remporter deux fois les sauts d’obstacles à Cheltenham.

Pendant ce temps, le prince de Galles a visité la ferme de Shane Fitzgerald. Shane est derrière le programme Signpost Farms, déjà adopté par plus d’une centaine d’exploitations agricoles en Irlande. Les fermes qui suivent le programme s’engagent à adopter des technologies qui aideront à réduire les émissions de gaz sur leur exploitation.

Le prince de Galles et son épouse sont restés pendant deux jours en Irlande du Nord avant de rejoindre la république d’Irlande. Le prince de Galles fut le premier membre de la famille royale à visiter l’Irlande en 1995 depuis que le pays a pris son indépendance du Royaume-Uni. La dernière visite royale datait de 1911, lorsque le roi George V avait visité cette partie du pays qui était encore pleinement dans le Royaume-Uni. La première visite de la reine Elizabeth II en Irlande n’a eu lieu qu’en 2011.

En 1916, l’île d’Irlande proclame son indépendance du Royaume-Uni mais elle ne l’obtient qu’en 1922, tout en gardant comme chef d’État le souverain britannique. Seule la partie sud prend son indépendance, la partie nord du pays souhaitant rester attachée au Royaume-Uni. En 1949, l’Irlande a totalement coupé les ponts avec les Britanniques, devenant une république, régime qui était déjà effectif depuis 1937 sans avoir été promulgué. En plus de ne plus être un royaume du Commonwealth, la république d’Irlande a aussi quitté l’organisation du Commonwealth des Nations, organisation dont sont habituellement membres les anciennes dominations britanniques et dont sont encore membres des pays comme l’Inde ou l’Afrique du Sud.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr