Le prince et député Luiz Philippe veut rendre férié le 22 avril, jour de la découverte du Brésil

Le 21 avril est un jour férié au Brésil, commémorant la mort par pendaison du héros populaire José da Silva Xavier, surnommé Tiradentes (« Arracheur de dent », car il était entre autres médecin et dentiste). Chaque année, le 21 avril, les Brésiliens se souviennent de cet homme qui s’est battu pour faire connaitre le contraste entre la richesse du pays et la pauvreté de ses habitants. Il avait organisé une conjuration, appelée Conjuration Mineira, pour laquelle il s’est fait arrêter, puis pendre en 1792. Pour le prince Luiz Philippe d’Orléans-Bragance, député fédéral brésilien et descendant des souverains impériaux du pays, cette fête républicaine devrait être arrêtée. À la place, il propose de rendre férié le lendemain, le 22 avril, en honneur de la découverte du Brésil en 1500 par Pedro Álvares Cabral.

Le prince et député Luiz Philippe de Orleans e Bragança pendant le confinement (Photo : Instagram/lpbragancabr)

Lire aussi : Généalogie complète de la famille impériale du Brésil depuis la fin de la monarchie : Querelle des Vassouras et des Petrópolis

Luiz Philippe veut supprimer le jour férié en l’honneur de Tiradentes

Actuellement, le projet du député Luiz Philippe de Orléans e Bragança attend la nomination du rapporteur à la Chambre des députés. Le texte indiquant vouloir faire du 22 avril un jour férié, à la place du 21 avril, est en attente d’une appréciation de la part des commissions, notamment celle de la culture. Si la commission de la culture approuve le texte, il pourrait même faire loi, sans avoir besoin d’être approuvé en séance plénière.

Le prince et député considère que la découverte du Brésil a une légitimité historique et une pertinence dans la constitution de l’identité nationale brésilienne. Pour justifier son projet, le député déclare que le jour de Tiradentes était une création du régime républicain installé après un coup d’État militaire le 15 novembre 1889.

Luiz Philippe, proche du président Bolsonaro veut rendre le 22 avril férié en l’honneur de la découverte du Brésil (Photo : Instagram/lpbragancabr)

Lire aussi : Le message de Luiz Philippe d’Orléans-Bragance à son papa

La découverte du Brésil mérite son jour férié

« Afin que deux fêtes nationales ne restent pas à des dates contiguës, nous révoquons la fête du 21 avril, liée à la mort de Joaquim José da Silva Xavier, mieux connu sous le nom de« Tiradentes ». Cette date est une création du régime républicain, installé au Brésil par un coup d’État militaire qui a banni la famille impériale brésilienne. » La proposition de loi de Luiz Philippe fait légèrement ricaner dans la presse. Comme cette professeure d’histoire interrogée par Otempo qui déclare : « Vous voulez dire que le descendant de Marie 1re, la Folle, chargée de donner l’ordre de pendaison, continue de poursuivre Tiradentes 228 ans plus tard ? »

Le prince Luiz Philippe est le neveu de l’actuel prétendant au trône impérial du Brésil, le prince Luiz. Luiz Philippe est le fils du prince Eudes, le frère puiné du prince Luiz qui a été écarté de l’ordre de succession suite à son mariage morganatique. Par conséquent, le prince Luiz Philippe n’a pas de prétentions dynastiques. Sans cette déchéance de ses droits, le prince Eudes serait aujourd’hui l’héritier de son frère et le prince Luiz Philippe le suivant dans l’ordre. La proximité du député avec le prétendant au trône impérial n’a pas manqué d’être pointé du doigt par les commentateurs, comme le président de l’Institut des avocats du Minas Gerais, Felipe Martins Pinto, qui parle d’une « frustration d’être une République » de la part de Luiz Philippe. D’autres parlent d’une méconnaissance historique ou d’une volonté d’effacer un événement très important lié à l’État de Minas Gerais. Luiz Philippe est député fédéral depuis février 2019, membre du PSL-SP, le parti social-libéral, considéré pendant tout un temps comme le probable colistier de Jair Bolsonaro, lors de sa campagne présidentielle.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply