Le prince Harry ne rentrera pas en Angleterre pour la cérémonie d’hommage à son grand-père

Le 29 mars prochain, la famille royale britannique et les plus hauts représentants du pays et du Commonwealth seront réunis à l’abbaye de Westminster pour assister à une cérémonie religieuse en mémoire du prince Philip. Le prince Harry vient de confirmer ce 11 mars qu’il ne sera pas présent.

Lire aussi : Le prince Harry assiste à un rodéo au Texas dans la parfaite tenue de cow-boy sans Meghan

Le duc de Sussex n’assistera pas au service religieux en mémoire du duc d’Édimbourg

Les observateurs royaux pensaient que le prince Harry, duc de Sussex, 37 ans, profiterait de la date du 29 mars pour faire son grand retour au Royaume-Uni. Un porte-parole du prince Harry vient de confirmer l’inverse.

Le duc de Sussex ne rentrera pas en Angleterre pour cette date. « Néanmoins, il espère rendre visite à la Reine aussi rapidement que possible », précise son porte-parole. La décision du prince Harry est notamment liée à un contentieux autour de sa sécurité.

Un service d’action de grâces pour la vie du duc d’Édimbourg aura lieu fin du mois, à l’abbaye de Westminster. La reine Elizabeth II devrait être présente à la messe en mémoire de son défunt mari, entourée de toute sa famille, de représentants politiques, culturels, religieux et associatifs du Royaume-Uni, et même de tout le Commonwealth.

La présence de la reine est toujours confirmée, bien qu’elle ait annulé aujourd’hui sa présence à la cérémonie religieuse en l’honneur du Commonwealth, qui se déroulera quelques jours plus tôt, à l’abbaye de Westminster.

Le prince Harry ne rentrera pas dans son pays pour assister à la cérémonie religieuse d’hommage au prince Philip, le 29 mars prochain. Ici photographié en avril 2021 aux funérailles de son grand-père (Photo : Victoria Jones/PA Wire /ABACAPRESS.COM)

Le prince Philip, duc d’Édimbourg, est décédé le 9 avril 2021 au château de Windsor à 99 ans. Ses funérailles avaient eu lieu à la chapelle Saint-Georges de Windsor, le 17 avril 2021, en présence de seulement 30 personnes. Le prince Harry avait ce jour-là fait le voyage depuis la Californie. Son épouse était restée aux États-Unis en raison de sa deuxième grossesse.

Le nombre extrêmement limité d’invités aux funérailles était dû aux mesures sanitaires en vigueur à cette époque dans tout le pays. Par la suite, on a appris qu’une dérogation avait été proposée par le gouvernement mais que la reine Elizabeth II avait décliné la proposition, souhaitant respecter les mêmes mesures que le reste de la population.

Ce 29 mars, le service d’actions de grâce sera considéré comme des obsèques publiques pour ceux qui auraient souhaité y assister ou qui, dans un autre contexte, auraient été conviés à se joindre aux funérailles. Pour l’heure, parmi les monarques européens, en dehors de la famille royale britannique, seuls le roi de Suède et son épouse ont confirmé leur présence à Londres.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr