Le prince Harry accepte les excuses et l’arrangement financier du tabloïd coupable de diffamation

Ce lundi matin, 1e février 2021, à l’issue d’une brève audience à distance avec la Haute Cour, les avocats du prince Harry ont déclaré accepter les excuses du Daily Mail et l’arrangement financier qui vient clore cette action en justice. Le duc de Sussex avait attaqué en justice le tabloïd pour diffamation concernant un prétendu abandon de ses frères d’armes. Le tabloïd a reconnu avoir inventé l’histoire.

(Photo : Oli Scarff/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Meghan Markle veut éviter le procès contre Mail on Sunday

Le duc de Sussex voulait que le jugement soit lu lors d’une audience publique

Le duc de Sussex avait porté devant la justice Associated Newspapers (ANL) pour deux articles aux titres quasi similaires, parus en octobre dans sa version dominicale, le Mail on Sunday, et dans son édition en ligne, MailOnline. Dans ces articles qui indiquaient dans leur titre que « le général en chef accuse Harry de tourner le dos aux Royal Marines », le tabloïd prétendait que depuis le départ du duc de Sussex aux États-Unis, ce dernier snobait la Marine.

Le prince Harry, qui a continué à soutenir l’armée britannique, bien qu’il ait démissionné de ses fonctions royales, a fait savoir par le biais de son avocate que « les histoires sans fondement, fausses et diffamatoires (…) constituaient non seulement une attaque personnelle contre le personnage du duc, mais ont également remis en question à tort son service dans ce pays ». Les articles affirmaient que le duc de Sussex n’avait « pas été en contact » avec les forces armées britanniques depuis sa dernière apparition au mois de mars 2020.

Lire aussi : Harry et Meghan mettent en garde la presse des prochaines poursuites judiciaires en cas d’intrusion dans la vie privée

Le Daily Mail a reconnu le contenu mensonger et payera des dommages-intérêts

Le journal avait publié des excuses en décembre, mais Harry et son équipe juridique estimaient que ces excuses n’avait pas le même poids que les articles originaux. Ils ont donc demandé la permission de lire le jugement en audience publique. Néanmoins, ce lundi, les avocats du prince Harry ont finalement accepté les excuses, ainsi que la compensation financière qui permet de régler l’affaire, rappelant tout de même que peu importe l’arrangement, « des dommages considérables ont déjà été causés ».

Le montant des dommages-intérêts n’est pas rendu public. L’intégralité de la somme sera reversée à la Fondation Invictus Games, qui organise la compétition sportive qu’il a fondée en 2014 pour les militaires blessés et les vétérans. Son avocate a déclaré que cela lui permettrait d’avoir « l’impression que quelque chose de positif était sorti de cette histoire ».

Lire aussi : Le prince Harry attaque la presse en justice pour défendre Meghan : « J’ai perdu ma mère et je vois maintenant ma femme devenir la proie des mêmes forces »

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr