Le prince Harry : « Le principe directeur de ma vie a été le devoir de vérité »

Le prince Harry a accordé une interview à Fast Company, dans laquelle il revient sur la responsabilité des grandes plateformes, qui ont pratiquement un rôle politique. Les événements du 6 janvier 2021 au Capitole en sont une fois de plus la preuve, poussant Twitter et d’autres réseaux sociaux à prendre la décision de censurer l’ancien président américain.

(Photo : Oli Scarff/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le combat pour la nature du prince Harry pour son fils Archie et les générations futures

Le prince Harry demande une réforme des réseaux sociaux

Dans un précédent article écrit par Fast Company, le prince Harry dénonçait l’environnement malsain des réseaux sociaux. Aujourd’hui, il revient sur le même média pour poser un regard neuf et complémentaire à sa première prise de parole sur le sujet, au vu des récents événements qui ont mis à mal la démocratie américaine.

Le prince Harry se dit heureux de constater qu’il y a des gens qui au sein de ces plateforme « choisissent de dénoncer la haine, la violence, la division et la confusion ». Le fils du prince Charles fait ici directement référence à la suppression du compte Twitter de Donald Trump, accusé par la plateforme d’avoir encouragé les émeutes au Capitole et d’avoir répandu des fake news.

Le duc de Sussex prend également pour exemple d’autres événements qui ont été influencés par les réseaux sociaux, comme le génocide en Birmanie où ils ont été utilisés comme moyen d’incitation à la violence contre le peuple Rohingya. 

« Chacun a été, à son niveau, profondément affecté par les conséquences actuelles de l’espace numérique. Cela peut aussi bien être individuellement, en voyant un être cher s’engager sur la voie de la radicalisation, ou collectivement, observant ceux qui nient la science derrière la crise climatique », explique le prince Harry à Fast Company.

« Depuis mon plus jeune âge, le principe directeur de ma vie a été le devoir de vérité, la recherche de la compassion et le soulagement de la souffrance. Ma vie a toujours consisté à essayer de faire ma part pour aider ceux qui en ont le plus besoin, et à l’heure actuelle, nous avons besoin de ce changement, car il touche presque toutes les choses que nous faisons ou auxquelles nous sommes exposés. »

Le duc de Sussex en appelle à la responsabilité de tous

Ce changement, pour le prince Harry commence par la notion de responsabilité pour le bien-être collectif, plutôt que de se concentrer sur la notion financière. « Il m’est difficile de comprendre comment les plateformes elles-mêmes peuvent faire tant des profits, tout en évitant toute responsabilité. » Le duc de Sussex appelle aussi à une « réforme numérique », suite à un débat productif sur la question. Mais surtout, « il incombe également à chacun de nous de porter un regard plus critique sur notre propre relation avec la technologie et les médias. »

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Comments are closed