Harry et Meghan ne font plus partie de la famille royale et perdent leurs titres : la reine annonce qu’ils rembourseront le contribuable

La reine Elizabeth s’est prononcée. Dans un communiqué publié ce samedi 18 janvier 2020, fin d’après-midi, la reine Elizabeth a annoncé son choix final concernant la future vie de son petit-fils, le prince Harry, et de son épouse, Meghan Markle. La solution est radicale, puisque la reine a annoncé que les Sussex ne faisaient plus partie de la famille royale britannique. Deux communiqués ont été envoyés simultanément, l’un de Buckingham, l’autre plus personnel, de la reine en personne.

Les Sussex ne font plus partie de la famille royale !

« Le duc et la duchesse de Sussex sont reconnaissants envers Sa Majesté et la famille royale pour leur soutien, alors qu’ils entament un nouveau chapitre de leur vie », voici comment commence le communiqué qui annonce l’exclusion du prince Harry et de Meghan de la famille royale, envoyé par Buckingham. « Comme convenu lors d’un nouvel arrangement, ils ont compris qu’ils devaient abandonner leurs obligations royales ainsi que leurs obligations militaires. Ils ne recevront plus de fonds publics pour des engagements royaux », par ces termes, la reine confirme que son petit-fils, le prince Harry ne fait plus partie de la famille royale.

« Avec l’accord de la reine, les Sussex continueront à assurer leurs patronages privés auprès de leurs associations. Bien qu’ils ne peuvent plus officiellement représenter la reine, les Sussex ont été clairs que tout ce qu’ils faisaient, continuerait à aller dans le même sens que les valeurs de Sa Majesté ».

« Les Sussex n’utiliseront plus leurs titres d’Altesses royales puisqu’ils ne seront plus des membres actifs de la famille royale. Le duc et la duchesse de Sussex ont partagé leur souhait de rembourser les frais de la dotation utilisés pour la rénovation de Frogmore Cottage, qui reste une résidence de la famille royale britannique. » En tout, ce sont 2,4 millions de livres, soit 2,8 millions d’euros qu’ils vont devoir débourser de leur poche. C’est le prix qu’ont coûté les rénovations de leur domicile, situé non loin de Windsor.

Ne plus utiliser les prédicats d’Altesses royales, veut en principe également dire pour Harry qu’il n’est plus prince. Un prince du Royaume-Uni est toujours Altesse royale, étant un titre réserver aux membres de la famille royale. (Voir à ce sujet la règle de transmission des titres de prince et princesse du Royaume-Uni.)

Le communiqué de la reine Elizabeth, qui exclut le prince Harry et Meghan Markle de la famille royale, ce 18 janvier 2020.

Harry et Meghan rembourseront le contribuable

Concernant les frais publics qui pourraient servir à la sécurité des Sussex, la reine n’a pas encore pris sa décision et se prononcera plus tard à ce sujet. « Ce nouveau modèle prendre effet au printemps 2020 »

La reine a ensuite publié un message personnel, partagé par le prince Harry sur son compte Instagram :

« Après des mois d’échanges et ces discussions supplémentaires récentes, je suis satisfaite qu’ensemble nous ayons trouvé une façon constructive de soutenir la famille de mon petit-fils. Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres adorés de ma famille. Je suis consciente des défis qu’ils vivent à cause de l’importante attention accordée ces deux dernières années et je soutiens leur volonté d’une vie plus indépendante. Je souhaite les remercier pour leur travail acharné dans tout le pays, le Commonwealth et au-delà, et je suis particulièrement fière de comment Meghan est devenue un membre de la famille si rapidement. C’est ma famille toute entière qui espère que l’accord d’aujourd’hui leur permettra de construire leur nouvelle vie heureuse et paisible »

Harry et Meghan ne font plus partie de la famille royale britannique, la reine Elizabeth leur a rendu leur liberté, en échange de leurs titres (Crédits : WikiCommons)

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.