Le prince Harry rencontre les rangers qui s’entrainent à arrêter les braconniers

Lors de son deuxième jour en Afrique, Harry a honoré sa première visite en solo. Ce matin, le prince Harry et son épouse ont rencontré les jeunes de l’association Waves for Change qui se soignent en présence de l’océan. Après cette rencontre et les exercices de pensée positive qu’ils ont pratiqués ensemble, le prince Harry est monté à bord d’un petit bateau de la police maritime du Cap, alors que Meghan est retournée s’occuper de son fils, Archie. Le prince Harry était attendu à Kalk Bay Harbour, où il a assisté à l’entrainement de rangers qui aident les locaux à chasser les braconniers.

Harry quitte Meghan et rejoint Kalk Bay Harbour

Le duc de Sussex auprès des soldats et des rangers

Arrivé à Kalk Bay Harbour, le prince Harry a retrouvé le colonel Alan Lister de la Marine royale. Le prince Harry, en tant que capitaine général de la Marine, était très intéressé par l’activité en cours dans la région. Il a rencontré les policiers locaux et les soldats britanniques qui s’entrainent ensemble pour arrêter les braconniers. Il était normalement prévu qu’Harry et les militaires rejoignent Seal Island, une île couverte de phoques mais les conditions maritimes ont obligé le duc de Sussex à annuler cette activité.

Embed from Getty Images

Le prince Harry s’est intéressé aux problèmes environnementaux que rencontrent les soldats et la police locale. « C’était une expérience véritable pour Harry et c’était un grand plaisir et un privilège que je puisse rencontrer notre capitaine général », a expliqué un soldat interrogé par un journaliste présent. Le braconnage n’est pas seulement celui auquel on pense en Afrique. Le long des côtes, il y a également des pêcheurs illégaux qui pêchent des ormeaux, des mollusques vendus à prix d’or en Asie.

À la fin de la visite auprès des rangers, Harry a retrouvé Meghan pour la visite de la plus vieille mosquée du pays.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr