Le prince Harry dans les champs de mines en Angola, sur les traces de Lady Diana

Aujourd’hui, le prince Harry a commencé sa 5e journée en Afrique, par la visite d’un champ de mines, au sud-est de l’Angola, non loin du Botswana où il se trouvait encore hier pour planter un baobab. Durant toute la journée, le duc de Sussex marchera dans les pas de sa mère, qui était venue en Angola et dont le travail dans les champs de mines eut un écho dans le monde entier. Aujourd’hui, le prince Harry constatera le changement incroyable qu’a connu la région de Huambo, grâce au travail de Lady Diana.

Tôt ce matin, le prince Harry s’est rendu dans un champ de mines à Dirico, au sud de l’Angola. Il a effectué sa visite, auprès de Halo Trust, l’association humanitaire qui travaille au déminage et à protéger les communautés encore menacées aujourd’hui par des explosions.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Le prince Harry retourne à Huambo pour constater la transformation de la ville

Le prince Harry a ensuite pris la direction de Huambo, qui fut autrefois un territoire miné et menaçant. En 1997, c’est ici que la princesse de Galles avait été prise en photos. Les photos d’elle dans une tenue de démineur avaient fait le tour du monde. « Si une interdiction des mines pouvait être certaine, en regardant dans le futur, le monde pourrait être un endroit plus sûr pour les générations de nos petits-enfants », avait déclaré Diana. Deux décennies plus tard, son fils retourne à Huambo aujourd’hui. En 2019, il s’agit d’une ville où se trouvent des écoles, des hôpitaux, des entreprises. Le duc de Sussex se rend compte du travail sans relâche de sa mère et de la réussite de sa mission.

Embed from Getty Images

Le travail de Lady Diana dans les champs de mines a considérable changer le monde

La visite et le travail de Lady Diana à Huambo a changé le cours de l’histoire pour cette région mais aussi à l’échelle internationale. Son travail a eu une influence sur la Convention contre les champs de mines anti-personnelles, que l’on appelle aussi le Traité d’Ottawa. Grâce à ces mesures, l’Angola peut espérer être débarrassée de la totalité des mines d’ici 2025. Malgré ce progrès, 60 millions de personnes dans le monde vivent encore aujourd’hui avec la menace qu’une mine puisse exploser à tout moment sous leurs pieds.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.