Le prince héritier Frederik saute à l’eau pour aider un thon rouge

Le prince héritier Frederik de Danemark a participé à une séance de marquage des poissons, organisée par l’Université technique du Danemark. Depuis quelques temps, le retour des thons rouge de l’Atlantique dans les mers danoises intrigue les chercheurs, tout comme sa disparition il y a maintenant 50 ans. Le fils ainé de la reine Margrethe II n’a pas hésité à plonger pour aider un thon en difficulté.

Lire aussi : Haakon et Mette-Marit de Norvège s’essaient au sauvetage en mer

Le prince héritier Frederik participe au marquage des thons rouges pour les recenser

Le thon rouge du Nord ou thon rouge de l’Atlantique est de retour dans les eaux danoises après plus de 50 ans d’absence. Au Danemark, le thon avait disparu dans les années 1960 pour des raisons encore inconnues. Ces dernières années, des spécimens de cette espèce sont revenus et il se multiplient.

DTU Aqua, l’institut national d’études marines de l’Université technique du Danemark (DTU), a mis au point de programme d’études migratoires des poissons. Le but est de comprendre et étudier ce retour soudain de l’espèce ainsi que sa disparition. Pour y parvenir, les thons doivent être marqués afin de faciliter leur recensement.

Le prince héritier Frederik et Rasmus Prehn, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche ont navigué cette semaine sur vers le bateau de marquage “Haraldur”, qui se trouve à une heure des côtes au nord de Skagen. Le prince héritier et le ministre portaient une combinaison de plongée. Ils ont été invités à sauter dans l’eau pour participer au marquage et bien comprendre la technique. «En cours de route, le prince héritier a sauté à l’eau pour aider un thon à trouver son équilibre après avoir été marqué», raconte la Cour royale, photo à l’appui.

C’est la cinquième année consécutive que les chercheurs du DTU Aqua, en collaboration avec les pêcheurs locaux, remarquent la présence du thon rouge dans les eaux danoises. En 2017, le marquage avait permis de dénombrer 5 spécimens. Lors du marquage de l’année dernière, le nombre est passé à 116.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr