Le prince héritier Haakon à Washington : inauguration de la nouvelle ambassade de Norvège et rencontre avec Nancy Pelosi

Après avoir effectué de nombreuses visites pendant deux jours à New York, le prince héritier Haakon s’est rendu à Washington DC. Lors de cette troisième journée bien chargée, le prince héritier Haakon a participé à un séminaire sur l’Arctique, il a rencontré Nancy Pelosi, et inauguré la nouvelle ambassade de Norvège à Washington.

Lire aussi : Le prince héritier Haakon à New York : 2e jour consacré à la transition écologique

La Norvège est l’Arctique

C’est à Washington que le prince héritier Haakon a passé sa troisième journée visite officielle aux États-Unis. La journée a commencé par un séminaire sur l’Arctique, organisé en marge d’autres événements sur le sujet, qui sont au programme de l’ambassade de Norvège à Washington.

Pour la Norvège, les zones arctiques sont importantes, notamment parce que de grandes parties du pays sont situées au nord du cercle polaire. Près d’un dixième de la population norvégienne vit au nord du cercle polaire arctique, explique la Cour royale. Et au total, plus de 4 millions de personnes vivent dans la partie arctique du monde.

(Photo : Utenriksdepartementet)

Le prince héritier Haakon était invité à prononcé le discours inaugural de la conférence. Durant le séminaire, les participants ont notamment pu assister à un débat entre la sénatrice de l’Alaska, Lisa Murkowski, et le sénateur du Maine, Angus King .

«L’Arctique est beau et vulnérable. Il plein de ressources et c’est une zone difficile. C’est également le centre d’attention de la politique commerciale et de sécurité», a déclaré le prince héritier dans son discours. «Nos sociétés les plus septentrionales sont les témoins directs des conséquences dramatiques du changement climatique. Les glaciers fondent et les températures de l’air et de l’eau augmentent plus rapidement que partout ailleurs dans le monde».

À la suite du séminaire était organisé un déjeuner avec des représentants des autorités norvégiennes et américaines. Il était cette fois-ci question d’aborder la sauvegarde de la forêt tropicale. Durant ce déjeuner de travail, la coopération norvégienne et américaine était au cœur des conversations. Les deux pays collaborent à la protection de la forêt tropicale.

(Photo : Utenriksdepartementet)

«Les forêts tropicales humides du monde jouent un rôle important dans le maintien de la vie sur notre planète. En plus de protéger les espèces animales et végétales, la forêt tropicale est importante dans la lutte contre le changement climatique», a déclaré le prince héritier dans son discours lors du déjeuner.

Lire aussi : Le prince héritier Haakon de Norvège à New-York : Jour 1 à l’ONU

Rencontre avec Nancy Pelosi

Dans l’après-midi, le fils du roi Harald V a rencontré la démocrate Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants du Congrès américain. Lors de cette rencontre, la ministre norvégienne des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt et l’ambassadrice de Norvège aux États-Unis, Anniken Krutnes, étaient également présentes.

«Les États-Unis sont les alliés et les partenaires les plus importants de la Norvège», a expliqué le prince héritier lors de sa rencontre avec Nancy Pelosi. «Nos valeurs et intérêts communs nous ont donné une base solide pour une collaboration à long terme et fructueuse.»

Arbre de Noël comme symbole de gratitude

Un peu plus tard dans l’après-midi, le prince héritier a eu l’honneur d’allumer le sapin de Noël de Washington, qui mesure près de 10 mètres de haut. Grâce à ses 20 000 bougies, il éclaire une partie du grand hall de la gare Union.

Depuis 25 ans, la Norvège a fait don d’arbres de Noël à la ville, en remerciement du soutien américain à la Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale. «L’arbre symbolise notre gratitude pour l’aide américaine pendant et après la Seconde Guerre mondiale, et l’amitié qui existe entre nos deux pays depuis lors», a déclaré le prince héritier lors de l’éclairage de l’arbre de Noël.

«Ce symbole signifie beaucoup pour moi, à la fois personnellement et en tant que représentant de la Norvège. Mon père, le roi Harald V, a passé les années de guerre ici, dans la région de Washington DC, à l’invitation du président américain. Il est venu ici avec sa mère et ses deux sœurs, mes deux tantes, en tant que réfugiés de la Norvège occupée, et n’a pu revenir avant la libération de la Norvège cinq ans plus tard.» L’artiste norvégienne Charlotte Dos Santos a ensuite donné un concert au pied du sapin.

(Photo : Guri Varpe, Det kongelige hoff)

Inauguration de la nouvelle ambassade de Norvège

En fin de journée, le prince héritier a procédé à l’inauguration de la nouvelle ambassade de Norvège à Washington. Le projet de construction a duré deux ans. Il s’agit de la plus grande ambassade que possède la Norvège. Durant la cérémonie d’inauguration, un film a été projeté sur un des murs extérieurs du bâtiment.

Le prince héritier a été accueilli à l’extérieur par des enfants de Norvégiens vivant à Washington DC, et il a été reçu par l’ambassadrice de Norvège aux États-Unis, Anniken Krutnes. À l’intérieur du magnifique Atlantic Hall, il y a eu des discours, une cérémonie d’inauguration officielle et un concert de l’artiste norvégien Terje Isungset qui a joué sur des instruments en glace. Des représentants de l’administration Biden, du Congrès, des entreprises norvégiennes, des universités, des groupes de réflexion, de la vie organisationnelle et culturelle étaient présents.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr