Le prince héritier Haakon visite la seule commune norvégienne limitrophe de la Russie

Le prince héritier Haakon s’est rendu à Kirkenes ce vendredi 1e avril à l’extrémité nord-est du pays. La visite avait pour but de prendre le pouls auprès de la population, qui est la seule à être en contact direct avec la Russie. La journée s’est terminée par une visite dans le club de hockey local.

Lire aussi : Vittoria de Savoie à la frontière ukrainienne : le témoignage d’une princesse au grand cœur

Le prince héritier Haakon visite Kirkens et la municipalité de Sør-Varanger

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la réaction des pays scandinaves est suivie avec attention. Certains d’entre eux, comme la Finlande, sont membres de l’Union européenne et partagent d’importantes frontières avec le pays. La Norvège, qui n’est pas membre de l’Union européenne mais qui est membre de l’OTAN (à l’inverse de la Suède, qui est membre de l’Union européenne mais non membre de l’OTAN), partage elle aussi une frontière avec la Russie. La Norvège a une affinité particulière avec l’OTAN, dont le secrétaire général est l’ancien premier ministre de Norvège, Jens Stoltenberg.

La Norvège partage 196 km de frontières avec la Russie, à l’extrémité nord-est du territoire norvégienne. L’ensemble de cette frontière borde une seule municipalité norvégienne, Sør-Varanger. Cette vaste municipalité compte moins de 10 000 habitants, répartis dans plusieurs petits villages. Kirkenes, la bourgade principale de la commune, compte à elle seule 5000 habitants. Sør-Varanger partage aussi sa frontière avec la Finlande. Le seul et unique passage entre le comté de Troms og Finnmark, en Norvège, et le raïon russe de Petchenga se trouve au poste frontière de Storskog.

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

Lire aussi : Margareta et Radu de Roumanie à la frontière ukrainienne parmi les bénévoles qui aident la population

Les relations entre la Norvège et la Russie sont interrompues à la frontière

Le prince héritier Haakon a passé sa journée de vendredi en visite à Kirkenes. Il souhaitait rencontrer les habitants et comprendre l’impact de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur leur vie quotidienne. Le prince héritier a commencé sa visite au Secrétariat de Barents, où la maire de Kirkenes, Lena Norum Bergeng et le chef du Secrétariat de Barents, Lars Georg Fordal, ont expliqué comment la guerre affecte la population de la ville. Le Secrétariat de Barents est l’organisation norvégienne en charge de la coopération et de l’amitié transfrontalière avec la Russie. 

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

« La maire de Kirkenes a déclaré que de nombreux Russes vivaient dans la ville et que tout le monde connaissait au moins une personne en Russie. Ce sont des amis, des voisins, des conjoints et des collègues. De plus, ils ont l’habitude de traverser librement la frontière pour faire du shopping, rendre visite à des amis, entretenir une coopération commerciale et partir en vacances », explique la Maison royale.

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

La maire a expliqué la déception et a fait part du désarroi de la population depuis que les relations commerciales ont été coupées entre les deux pays il y a maintenant plus d’un mois. Le responsable du Secrétariat de Barents a expliqué que la mission de son organisme était plus que jamais en péril car habituellement, il a pour but de promouvoir des projets culturels communs et de mettre en avant des initiatives communes. Depuis l’invasion russe en Ukraine, tous les projets ont été mis en suspens et il devient difficile d’envisager de promouvoir la Russie dans les prochains mois.

Après cette réunion, le prince héritier Haakon s’est promené dans le centre-ville enneigé de Kirkenes. Il s’est arrêté dans une boulangerie de la ville pour déjeuner avec des habitants qui lui ont parlé de leur quotidien et de leurs échanges habituellement quasiment journaliers avec la Russie.

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

Au club de jeunesse de Basen, le prince héritier a rencontré plusieurs jeunes qui sont membres du Conseil de la jeunesse. Les jeunes ont parlé de l’offre de ce club qui a été ouvert récemment. Les jeunes ont par exemple montré au futur roi de Norvège leur nouvelle salle dédiée aux jeux en ligne.

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)
(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

La journée de visite du prince héritier Haakon s’est terminée sur le terrain de hockey sur glace de la ville. Les Kirkenes Puckers. Le club de hockey sur glace est dirigé par William Sjøstrand. Cet entraineur de hockey a des origines norvégiennes mais il est né à Mourmansk, en Russie. Il fait partie de la communauté des Norvégiens de Kola. Les Norvégiens de Kola sont des migrants norvégiens qui se sont installés dans la région de Kola, en Russie, fin du 19e siècle.

(Photo : Simen Løvberg Sund / Det kongelige hoff)

L’entraîneur dirige maintenant l’équipe de hockey sur glace de la ville et a également mis sur pied l’organisation de la Ligue de hockey de Barents, un championnat de hockey qui réunit les clubs locaux transfrontaliers entre la Norvège, la Finlande et la Russie. Le prince héritier Haakon a pu assister à un entraînement des jeunes et il a reçu une écharpe du club.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr