Le prince héritier Reza Pahlavi s’adresse directement aux Iraniens et appelle à un front coordonné contre le régime

Exceptionnellement, le prince héritier Reza Pahlavi s’est adressé en direct aux Iraniens, depuis son domicile à Washington, ce vendredi 3 juin 2022. Le fils du dernier shah a appelé à la formation d’un front pour agir contre le régime et demande à la diaspora de faire écho à son message. Son intervention a lieu quelques jours après l’effondrement du Metropol d’Abadan.

Lire aussi : Le prince héritier Reza Pahlavi encourage la population à la reconquête de l’Iran pour le Nouvel An persan

Reza Pahlavi appelle à faire front contre le régime iranien

Le lundi 23 mai 2022, le bâtiment de l’hôtel Metropol de dix étages s’est effondré. La structure de ce bâtiment en construction menaçait de s’écrouler et les autorités n’ont jamais entendu les mises en garde. L’effondrement a fait une quarantaine de morts, selon le dernier bilan en hausse. « Les autorités n’ont pris aucune mesure, comme l’envoi de la machinerie lourde nécessaire, pour contribuer aux efforts de sauvetage et sauver des vies », écrit Le Comité de soutien aux droits de l’homme en Iran (CSDHI). L’inaction du régime s’est cristallisée autour de cette catastrophe et en quelques heures des manifestations contre les autorités ont été organisées à Abadan, dans la province du sud-ouest du Khouzistan.

« Alors que les gens tentaient de sauver la vie des personnes piégées sous les décombres de l’immeuble Metropol, dès les premières heures, les autorités ont envoyé des unités spéciales dans les rues d’Abadan pour empêcher la population de manifester ». La situation prouve une fois de plus le désintérêt du régime pour la population.

YouTube video

Lire aussi : Reza Pahlavi appelle à la désobéissance civile et présente un nouveau traité pour l’Iran

Ce vendredi, le prétendant au trône du Paon a pris la parole depuis Washington, s’adressant à la population en direct depuis les plateformes en ligne, lors d’une conférence de presse. Le prince héritier Reza Pahlavi, 61 ans, a déclaré que le régime actuel tomberait dans un avenir proche mais que la transition vers un nouveau pays nécessite un élément central pour guider et concentrer les forces démocratiques contre la République islamique.

Le prince héritier Reza Pahlavi a présenté ses condoléances aux familles des victimes et il a également rendu hommage aux victimes des manifestations de la première quinzaine de mai lorsque le gouvernement a augmenté les prix des denrées alimentaires, provoquant des manifestations dans plusieurs villes.

Le fils du dernier empereur, Mohammad Reza Pahlavi, a également rappelé le fiasco de la campagne vaccinale de l’Iran, qui a provoqué des milliers de morts. « La priorité du pays à ce stade est de former une autorité centrale qui puisse organiser les manifestations pour ouvrir la voie à la victoire contre la République islamique », a déclaré le prince héritier, relaie Iran International.

Il a également exhorté les forces armées et les responsables qui s’opposent à la République islamique mais travaillent au sein du gouvernement pour aider à perturber la machine de répression, affirmant qu’un régime qui ne peut pas fournir de nourriture à son peuple ne survivra pas, et a averti tous ceux qui coopèrent avec la République islamique Répression de la République pour rejoindre le peuple.

« Le régime actuel en Iran disparaîtra un jour ; même l’URSS avec tant d’ogives nucléaires a été renversée. Ne pariez pas sur un cheval perdant et ne pensez pas pouvoir échapper à la justice plus tard », a déclaré le prince héritier, qui a réitéré ses paroles concernant la fin du régime, un discours qu’il tient depuis plusieurs mois.

Après avoir demandé à l’armée du pays, habituellement tournée contre les étrangers, de protéger le peuple de l’ennemi à l’intérieur, le prince héritier a appelé les expatriés iraniens à faire écho à la situation, en partageant le plus possible des informations à ce sujet, dans différentes langues. « La chose la plus importante que je fais en réponse à la confiance du peuple iranien est de renforcer sa voix. Je ne leur dis pas quoi faire. Je ne suis pas un leader politique », a déclaré Reza Pahlavi.

Il a ajouté que l’avenir de l’Iran est radieux car tous les Iraniens, quelle que soit leur appartenance ethnique, sont unis et solidaire. Il a conclu son allocution en affirmant : « Notre unité aujourd’hui garantit notre prospérité demain ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr