La princesse Alexandra assiste virtuellement à la remise des prix de l’Alzheimer’s Society

C’est de façon virtuelle que la princesse Alexandra de Kent a remis cette année les prix virtuels de l’Alzheimer’s Society dont elle est la marraine depuis de nombreuses années. À cause des règles sanitaires en vigueur, suite à la pandémie de coronavirus, la cousine de la reine Elizabeth a dû se contenter des moyens technologiques mis à sa disposition pour contacter l’Alzheimer’s Society.

Lire aussi : La princesse Alexandra visite le centre de soins palliatifs St Christopher à Sydenham

La princesse Alexandra remercie les employés et les bénévoles de l’Alzheimer’s Society

« Les People Awards nous rappellent l’excellent travail accompli par les employés et les bénévoles », explique Lady Ogily. La princesse Alexandra, 83 ans, a envoyé un message à l’occasion de la remise des prix virtuels. « C’est l’occasion d’avoir la chance de vous dire merci. Laissez-moi également vous remercier pour votre dévouement, votre enthousiasme et votre engagement à améliorer la vie des personnes touchées par la démence. Je vous adresse à toute la Alzheimer’s Society mes vœux les plus chaleureux pour un après-midi agréable. »

Lady Ogilvy a remis les People Awards de l’Alzheimer’s Society virtuellement (photo : capture Instagram)

Durant l’après-midi les People Awards ont été décernés virtuellement à tous ceux dont le travail mérite d’être récompensé, aussi bien parmi les bénévoles que parmi les employés. La princesse Alexandra soutient depuis longtemps cette association. En décembre 2018, elle avait participé aux célébrations du 40e anniversaire de l’association, qui avait eu lieu à la cathédrale Saint-Paul.

Lire aussi : La princesse Alexandra célèbre les 900 ans du château de Leeds et se voit attribuer un jardin à son nom

Source : Instagram

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.