Astrid de Norvège remplace la reine souffrante pour l’inauguration d’une exposition sur Haakon et Maud de Norvège

La reine Sonja devait normalement inaugurer cette exposition aux Écuries reine Sonja. La reine de Norvège étant malade, c’est sa belle-sœur, la princesse Astrid qui a pris la relève. La princesse Astrid, aussi appelée Madame Ferner, 87 ans, a ouvert l’exposition qui retrace la vie du roi Haakon et de la reine Maud. Cette exposition comprend des photographies et des documents appartenant à la famille royale.

I dag åpnet Prinsesse Astrid, fru Ferner den nye utstillingen i Dronning Sonja KunstStall. «Drømmen om Norge. Kong…

Publiée par Kongehuset sur Jeudi 10 octobre 2019

La princesse Astrid remplace la reine de Norvège

La reine Maud aimait beaucoup danser. C’est donc en écoutant un vinyle adoré par sa grand-mère que la princesse Astrid a inauguré cette exposition aux Écuries reine Sonja à Oslo. Les invités ont entamé un foxtrot au son de la musique qui s’échappait du tourne-disque. La princesse Astrid, qui se déplace en béquilles, était ravie de voir cette animation autour d’elle. La sœur ainée du roi Harald doit assurer des engagements officiels, alors que la reine de Norvège est malade et que le roi s’entraine à Majorque pour une compétition de voile.

Le roi Haakon et la reine Maud mis à l’honneur à travers une exposition

Sigurd Sverdrup Sandmo, responsable des collections royales, a ouvert l’exposition en prononçant un discours. Il a rappelé le parcours et l’histoire de ce couple royal du début du 20e siècle. Ensuite, Iman Meskini, une actrice bien connue des Norvégiens, qui joue dans la série Skam, a pris la parole. Elle a expliqué ce qu’était la Norvège pour elle, fille d’émigrés et quel était son rêve norvégien. Ce thème du rêve norvégien est très important dans cette exposition qui retrace l’histoire du roi Haakon et de la reine Maud, qui ont véritablement façonné la Norvège moderne.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply