La princesse Delphine en colère : « Jamais je ne me comparerais à la princesse Diana »

C’est au tour de Delphine de Saxe-Cobourg de se battre contre les titres mensongers dans la presse. La fille d’Albert II est pourtant habituée aux articles virulents à son égard. Cette fois-ci, la princesse Delphine a décidé de ne pas rester silencieuse et de dénoncer les méthodes pratiquées par le Daily Mail, qui en déformant ses propos, donnent l’impression qu’elle se « compare à la princesse Diana ».

Lire aussi : La princesse Delphine réalise son rêve à Tomorrowland

La princesse Delphine dénonce le titre mensonger du Daily Mail

La princesse Delphine a accordé une interview au prestigieux magazine Tatler. Cet entretien de la demi-sœur du roi Philippe de Belgique n’a pas encore été publié mais Daily Mail s’en serait procuré une copie et en dévoilerait certains passages en réalisant un grossier résumé.

Une phrase en particulier aurait attiré l’attention du tabloïd. « Le public me compare maintenant à la princesse Diana, car je suis une princesse de cœur et je suis généreuse envers les œuvres caritatives », a déclaré la princesse de 54 ans. Dans cette interview, la princesse revient sur ses années de bataille juridique qui ont abouti sur la reconnaissance de paternité du roi Albert II.

La princesse Delphine s’en prend au Daily Mail et à son titre mensonger (Photo : David Nivière/Abacapress)

Lire aussi : La princesse Claire très complice avec la princesse Delphine pour son retour au défilé de la fête nationale

Delphine comparée à Diana ? Des propos déformés et mensongers

La comparaison entre Delphine et Diana a également été choisie pour figurer dans le titre de cet article du Daily Mail. « L’enfant de l’amour du roi Albert II de Belgique, la princesse Delphine, dit que le public la “compare maintenant à la princesse Diana” ». Le tabloïd peu scrupuleux a l’habitude d’écrire des titres pour générer les clics, sachant très bien le pouvoir vendeur des termes « princesse Diana ». Sans parler du fait que le Daily Mail n’hésite pas à publier des passages d’une interview réalisée par un concurrent, qui n’est pas encore sortie.

La princesse Delphine et la princesse Claire lors de la fête nationale 2022. (Photo : Abacapress)

« Je n’accepterai pas cette citation erronée qui circule dans la presse. Normalement, je ne parle pas lorsqu’on déforme mes propos mais ici c’est tout simplement faux », a répondu la princesse Delphine en colère sur ses réseaux sociaux. La fausse citation de la princesse s’est répandue comme une traînée de poudre, notamment au royaume de Belgique, ce qui embarrasse Delphine. Le journal flamand Het Nieuwsblad a déjà supprimé l’article en ligne qui citait le Daily Mail.

« C’est sorti de son contexte », assure la fille d’Albert II et de la baronne Sybille de Selys Longchamps. « Je ne me comparerais jamais à la princesse Diana, que j’admire beaucoup. Nous avons des histoires très différentes. Et je ne m’appellerais certainement jamais “Une princesse de cœur” comme la presse le prétend maintenant ». Il faudra attendre la parution de l’article dans Tatler pour lire les véritables propos de Delphine.

Le Daily Mail, qui relate souvent les informations avec peu d’exactitude, n’en est pas à une approximation près dans son article. Rappellons que l’appellation « princesse Diana » est tout simplement erronée. Pour souligner d’autant plus la ressemblance entre l’ancienne princesse de Galles et la princesse Delphine, Daily Mail écrit : « La princesse arbore une coupe de cheveux blonde courte qu’elle n’a pas changée depuis sa jeunesse, un peu comme le style caractéristique de la princesse Diana ».

L’article écrit aussi que les enfants de la princesse Delphine sont « la princesse Joséphine de Belgique » et « le prince Oscar de Belgique ». Là aussi cette écriture est fausse. L’un et l’autre ont bien gardé le patronyme de leur père, tout en recevant le titre de « prince et princesse de Belgique » et le prédicat d’Altesse royale.

Dans le reste de l’interview, tel que le décrit le Daily Mail, la princesse Delphine excuse le rejet de son père par le mode de vie qui a pu « l’isoler » et par le fait qu’il a pu être mal conseillé. Daily Mail écrit aussi que Delphine est née lorsqu’Albert était « le prince héritier », titre qui n’existe pas en Belgique. Si Albert était bien le premier dans l’ordre de succession derrière son frère, le roi Baudouin, il n’était pas considéré comme l’héritier dans les années 60.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr