La princesse Élisabeth accompagne le roi Philippe auprès des familles des victimes du carnaval de Strépy

Le roi Philippe a pris la décision de se rendre dans la journée du dimanche 20 mars à Strépy-Bracquegnies, près de La Louvière, là où un drame a secoué la Belgique au petit matin. La princesse Élisabeth, duchesse de Brabant, a souhaité accompagner son père pour entendre les témoignages des familles de victimes et des secouristes.

Lire aussi : Nouvelle photo de la princesse Elisabeth qui fête ses 20 ans à Oxford

L’héritière du trône accompagne son père à Strépy-Bracquegnies

Le Premier ministre Alexander De Croo, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, le ministre-président wallon Elio Di Rupo, la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale, le secrétaire d’État à la Relance stratégique Thomas Dermine, le gouverneur de la province de Hainaut Tommy Leclercq et le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert, se sont rendus à Strépy-Bracquegnies ce dimanche.

Tôt le matin, une foule s’était rassemblée dans les rues du village avant d’entamer les festivités du carnaval. Une voiture a foncé droit dans la foule, à très vive allure. Les deux forcenés, des cousins, ont été arrêtés par la police. Leur motivation n’est pas encore connue. Six personnes ont perdu la vie et dix sont dans un état critique.

Lire aussi : Le roi Philippe et la reine Mathilde effectueront prochainement une visite d’État en Grèce

Le roi Philippe et la duchesse de Brabant remercient les secouristes et apportent leur soutien aux proches des victimes

Le roi Philippe, 61 ans, s’est rendu sur place dans la journée, alors que les télévisions nationales ont fait de ce drame l’actualité principale de la journée, mettant de côté la guerre en Ukraine. Le roi Philippe était accompagné de sa fille aînée, la princesse Elisabeth, 20 ans. La princesse Elisabeth étudie actuellement à Oxford mais il semblerait qu’elle soit dans une période d’étude en Belgique. Elle a donc profité de sa présence sur le sol belge pour accompagner son père et effectué l’une de ses rares apparitions publiques.

Le roi des Belges, l’héritière du trône et les ministres présents à Strépy-Bracquegnies ont reçu un briefing de la part des autorités locales et des responsables des secours. Ils ont ensuite échangé avec les secouristes qui sont arrivés sur place dès la matinée. Le roi Philippe et la princesse Élisabeth ont également parlé avec les familles des victimes, et ceux qui ont assisté à la scène.

Pour l’heure, on ne sait pas encore si l’acte était volontaire. Les témoins affirment qu’il n’y a eu aucun coup de klaxon lorsque la BMW série 5 a foncé dans la foule. Le conducteur de la voiture et son cousin revenaient de boîte de nuit. « Une fois les premières personnes [renversées], le conducteur a très clairement accéléré dans la foule », affirme un témoin à la DH.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr