La princesse héritière Mary débute son voyage au Bangladesh

Ce lundi 25 avril 2022, la princesse héritière Mary de Danemark a entamé son voyage de trois jours au Bangladesh. Les solutions durables sont au cœur de ce voyage présidé par la belle-fille de la reine Margrethe II, accompagnée par le ministre de la Coopération au développement.

Lire aussi : La princesse Marie au Cambodge pour marquer les 100 ans de DanChurchAid

Arrivée de la princesse héritière Mary à Dacca

La princesse héritière Mary, 50 ans, a été missionnée par le gouvernement danois pour représenter la Maison royale lors de ce voyage humanitaire du 25 au 27 avril au Bangladesh. Le Bangladesh est un pays du sous-continent indien, situé à la frontière nord-est de l’Inde, peuplé de 163 millions d’habitants. Il s’agit d’une très forte densité de population, car le Bangladesh est le 8e pays le plus peuplé au monde mais il est seulement le 95e pays en termes de superficie.

La princesse héritière Mary partage sa vue depuis l’avion, lorsqu’elle atterrit à Dacca, la capitale du Bangladesh (Photo : SAR la princesse héritière/Kongehuset)

Le Danemark souhaite conclure quelques accords avec ce pays très pauvre, notamment dans le domaine du développement durable. Le ministre de la Coopération au développement, Flemming Møller Mortensen, représente le gouvernement lors de ce voyage. Les solutions environnementales et la biodiversité font partie des préoccupations de la princesse héritière Mary. Le voyage s’inscrit aussi dans la célébration du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre le Danemark et le Bangladesh.

Lire aussi : La princesse héritière Mary incognito dans son pays natal à 16 000 km de Copenhague

Rencontre avec les autorités et visites politico-économiques

À son arrivée à Dacca, la capitale du Bangladesh, la princesse héritière Mary a rencontré la première ministre, Sheikh Hasina, qui effectue son deuxième mandat depuis 2009. Ensemble et avec le ministre danois, ils ont évoqué l’amitié diplomatique qui lie les deux pays. La Maison royale indique que le Danemark a été l’un des premiers pays à reconnaître le Bangladesh après sa prise d’indépendance et le pays a été l’un des principaux bénéficiaires de l’aide danoise au développement.

La deuxième rencontre politique de la journée a eu lieu en présence du ministre des Affaires étrangères du Bangladesh, Abdul Momen. Le ministre danois et le ministre bangladais ont signé un accord de coopération concernant un cadre vert qui s’appliquera lors de leurs relations commerciales. L’objectif de l’accord est que la coopération commerciale entre les deux pays, qui était jusqu’alors de l’ordre du développement traditionnel, passe à une coopération axée sur la transition verte.

Toujours accompagnée par le ministre danois, la princesse héritière Mary a ensuite été conviée à un déjeuner avec des responsables d’entreprises danoises installées au Bangladesh. Le Danemark est présent au Bangladesh depuis de nombreuses années avec une aide au développement, des connaissances et des compétences danoises. 

« Le Danemark a ainsi œuvré pour le progrès de l’agriculture, des conditions climatiques, du développement de la démocratie et des droits des femmes. Cela a donné au Bangladesh une bonne connaissance des solutions que les entreprises danoises peuvent proposer. Cela constitue un point de départ particulièrement bon pour la communauté des affaires danoise, alors que le Bangladesh s’enrichit de plus en plus », explique la Maison royale. En 2021, les exportations danoises vers le Bangladesh se sont élevées à 650 millions de couronnes (soit plus de 87 millions d’euros), tandis que les importations en provenance du Bangladesh se sont élevées à 6,3 milliards de couronnes (soit environ 850 000 euros).

Lors des deux prochains jours, la princesse héritière Mary effectuera des visites au contact de la population et s’intéressera à des problématiques en se rendant directement sur le terrain. Elle quittera la capitale pour voyager au sud du pays et découvrira notamment la richesse de la flore, dans la mangrove.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr